Le FEQ a procédé à l'installation de bacs à fleurs, vendredi, sur une portion de l'avenue George V, à l'intérieur des Plaines, afin de rendre la rendre trop étroite pour qu'une automobile puisse s'y aventurer.

Le Festival d'été renforce la sécurité après l'attentat de Nice

Le Festival d'été de Québec et la Ville de Québec ont renforcé les mesures de sécurité autour des sites de spectacle, vendredi, dans la foulée des attentats de Nice, en France.
Le FEQ a procédé à l'installation de bacs à fleurs, vendredi, sur une portion de l'avenue Georges-V menant à l'entrée arrière de la scène Bell, sur les plaines d'Abraham. L'idée est de rendre la route trop étroite pour qu'une automobile puisse y passer, a expliqué la directrice des communications du festival, Luci Tremblay. Cette décision de sécurité a été prise dans l'éventualité d'une attaque copiée sur celle de jeudi soir, à Nice.
Redéploiement des policiers
Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) a également procédé à un redéploiement de ses effectifs autour des sites du FEQ après les attentats français. «Cela vise à maximiser l'efficacité au niveau de la sécurité et rassurer la population», a expliqué la porte-parole de la SPVQ, Nancy Roussel.
Vendredi soir, le redéploiement passait entre autres par l'installation d'une autopatrouille et d'un autobus de la SPVQ en biais, au travers de l'avenue Honorée-Mercier, bloquant la route pour tout véhicule entre le boulevard Renée-Lévesque et la fontaine de Tourny.
De nouvelles barricades auraient aussi été installées autour des scènes du parc de la Francophonie et de place d'Youville sous l'initiative de la Ville de Québec.