Manifestants contre SLĀV

Le Festival de jazz annule toutes les représentations de SLĀV

En réponse à la controverse entourant le spectacle, le Festival international de jazz de Montréal (FIJM) a décidé d'annuler toutes les représentations restantes de SLĀV, de Robert Lepage et Betty Bonifassi.

Depuis une semaine, la grogne entoure le spectacle et ses créateurs, accusés d'y faire de l'appropriation culturelle. Le Festival de jazz a finalement mis un terme à l'aventure en annulant toutes les représentations restantes, en accord avec la chanteuse Betty Bonifassi.

«Depuis le début des représentations de SLĀV, l'équipe du festival a été ébranlée et fortement affectée par tous les commentaires reçus. Nous aimerions nous excuser auprès de ceux que nous avons blessés. Cela n'a jamais été notre intention», a déclaré le FIJM.

En réaction à la nouvelle, Ex Machina a diffusé un communiqué laconique, mercredi matin. 

«Dans les circonstances, nous comprenons la position du Festival International de Jazz de Montréal. Tenant compte du contexte ambiant, nous ne souhaitons pas ajouter d’autres commentaires pour l’instant», peut-on y lire.