Le FEQ déploie beaucoup de ressources à l'étranger pour attirer des visiteurs en provenance de zones stratégiques telles Paris, New York, Londres et Toronto.

Le FEQ fait du bruit sur les médias sociaux

Le dévoilement de la programmation du Festival d'été de Québec (FEQ) a suscité l'intérêt de milliers d'internautes aux quatre coins de la planète. L'annonce de la venue d'artistes connus à l'échelle mondiale comme Metallica, P!nk et Kendrick Lamar a même attiré l'oeil de plusieurs médias étrangers situés dans une quinzaine de pays.
Pour lancer sa 50e programmation, le FEQ cherchait une manière différente de dévoiler ses têtes d'affiche. Depuis trois ans, sur les médias sociaux, l'organisation du festival publiait une vidéo lors de laquelle les noms des artistes apparaissaient l'un à la suite de l'autre. 
Or cette année, «les jeunes» de l'équipe ont suggéré une autre façon de faire, a raconté Luci Tremblay, directrice des communications du FEQ. Après un long remue-méninges, l'idée de dévoiler un artiste par minute pendant 50 minutes est apparue. «Nos festivaliers sont sur les médias sociaux», a avisé Mme Tremblay, d'où l'idée de les interpeller directement sur Facebook, une plateforme qui permettait d'en rejoindre un grand nombre. 
Cette stratégie a eu un impact si grand que le rayonnement du FEQ a rapidement dépassé les frontières du Québec. En l'espace de quelques minutes, on tweetait et partageait le contenu du Festival d'été dans un large rayon, si bien que la presse internationale s'est elle aussi intéressée à ce grand lancement qui a emballé les réseaux sociaux. 
Le courtier en information média, Influence Communication, a répertorié l'intérêt porté par les médias étrangers au festival. Son président, Jean-François Dumas, affirme que les États-Unis, l'Europe et l'Amérique latine et du sud sont les régions où l'écho a été le plus important. Depuis l'annonce, 6,4 % de la couverture médiatique du Festival à l'international provenait des États-Unis et de l'Espagne, alors que ce taux se situe à 3,2 % pour le Mexique et l'Argentine. Selon son analyse, lorsque les réseaux sociaux s'emballent sur une nouvelle, les médias traditionnels risquent d'accorder jusqu'à 19 fois plus d'attention à celle-ci. 
«Le fait qu'il y ait un rayonnement aussi important dans un si court délai, ça montre l'intérêt pour le FEQ. [...] Clairement, il ne s'agit pas d'un festival de fèves au lard d'une banlieue du Québec!» a rigolé M. Dumas. «On souligne entre autres le caractère francophone du FEQ. Ce n'est pas juste factuel. C'est du contenu sur le festival», a-t-il ajouté, précisant que la plupart de la couverture indique que le groupe heavy metal Metallica ainsi que des rappeurs se produiront sur scène à l'occasion du 50e anniversaire du festival. 
Que des agences de presse internationales comme l'Agence France-Presse et Associated Press aient repris la nouvelle aide à sa large diffusion partout sur le globe, croit Mme Tremblay. En conséquence, les médias traditionnels d'une quinzaine de pays ont relayé l'information. Par exemple, en République dominicaine, le Listin Diario rapporte que le FEQ se déroulera notamment sur les «mythiques» plaines d'Abraham, «qui peuvent accueillir jusqu'à 100 000 personnes».
Croissance constante
Le FEQ déploie beaucoup de ressources à l'étranger pour attirer des visiteurs en provenance de zones stratégiques. L'organisation du festival travaille avec des partenaires à Paris, New York, Londres et Toronto pour attirer de potentiels festivaliers. 
En 2015, près de 36 % des détenteurs d'un bracelet provenaient de l'extérieur de la province. De ce nombre, 10 % venaient des États-Unis, 10 % du Canada anglais et 16 % d'autres pays. Le nombre de visiteurs étrangers est en augmentation croissante depuis plusieurs années, confirme Luci Tremblay. 
Que certains artistes se produisent en exclusivité au FEQ risque d'accroître le nombre de visiteurs étrangers. C'est ce qui s'était produit en 2015 lors du passage des Rolling Stones.
D'après Mme Tremblay, la visite de Kendrick Lamar permettra d'attirer plusieurs adeptes de l'extérieur puisque sa présence au Festival d'été est la seule parmi tous les festivals au pays.
À l'agenda
Cinquante artistes ont jusqu'à maintenant été présentés par le Festival d'été de Québec, mais l'horaire des spectacles n'a pas encore été officiellement rendu public. Le Soleil a toutefois confirmé certaines dates avec l'organisation du FEQ pour les spectacles sur la scène des plaines d'Abraham. 
• 6 juillet: Isabelle Boulay avec l'Orchestre symphonique de Québec et d'autres invités
• 7 juillet: Kendrick Lamar
• 8 juillet: P!nk
• 9 juillet: Backstreet Boys