Le directeur de la programmation du Diamant, Bernard Gilbert
Le directeur de la programmation du Diamant, Bernard Gilbert

Le Diamant : Passez au foyer...

Geneviève Bouchard
Geneviève Bouchard
Le Soleil
Il y a un an, le Diamant ouvrait ses portes en grandes pompes. La COVID-19 a coupé son élan six mois plus tard. Après le confinement et bien des plans pour la reprise des activités, le théâtre de Place d’Youville s’apprête à accueillir de nouveau son public. Des retrouvailles à échelle réduite, certes, mais qui mettront en exergue la beauté des lieux et souligneront les 50 ans de la crise d’octobre.

L’automne au Diamant se passera dans son foyer. Lumineux, alliant bois et béton, l’espace sera de nouveau accessible aux visiteurs dès le 10 septembre. Pour apprécier l’architecture, entendre de la musique ou assister à une lecture théâtrale, le foyer sera ouvert.

«On a été flamboyant et spectaculaire l’année dernière. Là, on le fait sur un mode plus intime. Mais c’est ça aussi le Diamant. C’est de faciliter toutes les formes de rencontres. Et ça ne nous empêche pas d’aller dans des contenus plus importants», note le directeur de la programmation du Diamant, Bernard Gilbert.

«On a connu un premier six mois extraordinaire : une cote d’amour du public, une visibilité nationale et même internationale. ajoute-t-il. Là, tout à coup, il y a eu cet arrêt brutal des choses. Quelques mois plus tard, on a travaillé sur des scénarios.»

Pour marquer son premier anniversaire, le Diamant fera découvrir ses coulisses au public les 26 et 27 septembre. Arrivée par l’entrée des artistes, visites loges, tout y sera.

À l’extérieur, la compagnie Look-Up Arts s’activera sur la façade du bâtiment.

À défaut d’ouvrir sa salle principale au public, le Diamant prépare l’avenir : les compagnies Machine de cirque et FLIP Fabrique vont y répéter leurs nouvelles créations.

Pour souligner les 50 ans de la crise d’octobre, le Diamant a aussi concocté une programmation avec Brigitte Haentjens et Sébastien Ricard.

Dès le 16 septembre, un nouveau résidant sera aussi dévoilé dans le foyer du Diamant : un piano Steinway fabriqué en 1919, de style Louis-XV et recouvert de feuilles d’or. Promesses musicales à suivre

Détails à lediamant.ca