Le FEQ a envisagé d'abandonner sa vaste scène, construite sur mesure pour les exigences des concerts des plaines d'Abraham et inaugurée en grande pompe il y a trois ans, mais a fait marche arrière à la dernière minute.

Le colosse d'aluminium en place pour trois à cinq ans

Le Festival d'été est passé à un cheveu cette année d'ériger une nouvelle scène sur les plaines d'Abraham, qui aurait remplacé celle qui est présentement en place. À la dernière minute, l'organisation a fait marche arrière et a renoué avec l'imposante infrastructure que Le Soleil a baptisée le «colosse d'aluminium».
En janvier dernier, nous révélions que le FEQ abandonnait sa vaste scène, construite sur mesure pour les exigences des concerts des plaines d'Abraham et inaugurée en grande pompe il y a trois ans - une information que l'organisation nous avait confirmée. Mais finalement, la fameuse installation conçue et érigée par l'entreprise Unisson Structures est de retour. Et pour une bonne période : trois ans, incluant cet été, avec deux années d'option.
Le directeur général du Festival, Daniel Gélinas, explique : «Oui, il était question qu'on change, parce que l'entente finissait avec Unisson l'an dernier. On a regardé des propositions et on s'était avancé sur un produit en particulier et finalement, ça n'a pas marché.»
Il semble que la scène choisie ne pouvait être conçue ou livrée à temps. Le FEQ a donc fait marche arrière, mais se dit heureux de son choix. Avec son partenaire, le festival s'est assuré que certaines améliorations soient apportées, notamment pour que le temps de montage soit écourté.
«La scène domine»
«Aujourd'hui, quand je regarde ça, je suis content qu'on soit resté avec celle-là parce que compte tenu des différents aménagements qu'on a faits cette année, notamment les estrades avec les sièges réservés, la scène domine. Sa grosseur fait en sorte que ce n'est pas disproportionné. Finalement, c'est une bonne affaire.»
M. Gélinas conclut que cet épisode s'est bien terminé. Il souligne aussi que les artistes sont toujours contents et impressionnés par les installations.
«C'est un produit résistant aux vents et qui a une grosse capacité de charge. L'autre aurait été aussi bonne, mais peut-être moins spectaculaire.»
Le colosse d'aluminium fait 78 mètres (256 pieds) de largeur sur 27,5 mètres (90 pieds) de hauteur et 27 mètres (88 pieds) de profondeur. Depuis son inauguration, cette scène qui pèse quelque 115 600 kg (255 000 livres) a accueilli des artistes comme The Rolling Stones, Bryan Adams, Stevie Wonder, Bruno Mars et Paul McCartney.