Le ministre de la Culture et des Communications, Luc Fortin, a souligné l'apport «colossal» de Yvon Leduc à la culture québécoise.

Le cofondateur de la LNI décoré de la médaille de l'Assemblée nationale

Le cofondateur de la Ligue nationale d'improvisation, Yvon Leduc, a reçu mercredi la médaille de l'Assemblée nationale des mains du ministre de la Culture et des Communications, Luc Fortin.
L'apport «colossal» à la culture québécoise du cofondateur de la Ligue nationale d'improvisation, Yvon Leduc, a été souligné mercredi à Québec.  
Le ministre de la Culture et des Communications, Luc Fortin, a remis à cet «artisan» la médaille de l'Assemblée nationale, marquant du même coup, les 40 printemps de la LNI. «C'est un personnage important qui a littéralement créé une institution, ça méritait une reconnaissance collective», a indiqué le ministre Fortin. 
Cérémonie sobre
C'est dans une cérémonie sobre, dans le bureau du ministre, en compagnie de ses proches et de membres de la Ligue, que M. Leduc a été décoré. «Permettez-moi de partager cet honneur avec feu mon meilleur ami et partenaire Robert Gravel, malheureusement décédé en 1996 ainsi qu'avec sa conjointe, Anne-Marie Laprade», a-t-il tenu à dire.  
«Je pense partager cet honneur avec tous les artisans et aux centaines d'artistes [...] qui m'ont aidé à porter littéralement à bout de bras cette oeuvre», a ajouté M. Leduc, avec humilité. «La LNI est née au sein du théâtre expérimental de Montréal pour quatre représentations seulement [...] Je suis fier de ce que nous avons accompli». 
Luc Fortin a mis en évidence que l'improvisation est encore aujourd'hui «un outil de démocratisation de la culture» et une «source de fierté québécoise» qui rayonne depuis 1977. «L'improvisation fait partie de la culture du Québec, elle fait aussi partie de notre identité», a ajouté le ministre de la Culture et des Communications.