Il y a 24 ans jeudi, le leader de Nirvana, Kurt Cobain, était retrouvé sans vie.

Le «Club des 27»: tout a commencé avec Kurt Cobain il y a 24 ans

Il y a exactement 24 ans jeudi, le leader de Nirvana Kurt Cobain s'enlevait la vie, créant une onde de choc chez une génération de mélomanes. Trois jours plus tard, son corps était retrouvé à son domicile de Seattle. C'est sa mort, à l'âge de 27 ans, qui a solidifié l'un des plus grands mythes de l'histoire du rock'n'roll, soit le Club des 27.

Le Club des 27 est le surnom attribué à un ensemble d'une vingtaine de musiciens du dernier siècle ayant pour point commun d'être décédés à l'âge de 27 ans. L'idée de ce club fictif s'est cristallisée autour d'un groupe de quatre musiciens — Brian Jones, Jimi Hendrix, Janis Joplin et Jim Morrison — qui ont tous perdu la vie à l'âge de 27 ans, et ce, dans une courte période de deux ans, entre le 3 juillet 1969 et 3 juillet 1971.

Selon le biographe de Cobain et Hendrix, Charles R. Cross, ce n'est toutefois qu'à partir du décès de Cobain que l'idée du Club des 27 s'est imposée dans l'imaginaire collectif. La mort prématurée d'Amy Winehouse, en 2011, a également contribué à sa propagation.

Le bluesman Robert Johnson est mort le 16 août 1938. On ignore toujours aujourd'hui la cause de son décès.

Dans leur ouvrage «The 27s: The Greatest Myth of Rock & Roll» (2009), les auteurs Eric Segalstad et Josh Hunter rappellent pour leur part que les musiciens qui deviennent des vedettes tôt dans leur vingtaine adoptent souvent des styles de vie qui les rendent plus susceptibles de mourir jeunes.

Une étude de 2011 menée auprès d'un millier de musiciens ayant décroché un numéro un au palmarès entre 1956 et 2007 semble toutefois démontrer qu'il n'existe pas de lien direct entre la célébrité et la mortalité à l'âge de 27 ans. L'étude confirme toutefois que les musiciens ont de deux à trois fois plus de risques de mourir prématurément que le reste de la population.

Sources: Rolling Stone, Wikipedia.