La chanteuse s'est confiée sur les conséquences de son viol à des jeunes sans-abri LGBT lors de la visite de leur centre d'accueil.

Lady Gaga souffre de stress post-traumatique

L'extravagante musicienne pop Lady Gaga a révélé qu'elle souffrait du syndrome de stress post-traumatique (SSPT), provoqué par un viol quand elle était adolescente.
La chanteuse, aussi connue pour ses chansons que pour sa garde-robe flamboyante et son engagement auprès de la communauté LGBT (lesbienne, gaie, bisexuelle et transgenre), a fait cette révélation sur les conséquences de son viol lors de la visite d'un centre d'accueil pour des jeunes sans-abri LGBT.
«J'ai dit aux mômes que je souffre d'une maladie mentale - je souffre de SSPT», a expliqué la vedette sur la chaîne NBC lundi. Il y a deux ans, elle avait révélé avoir été violée quand elle était âgée de 19 ans.
Lady Gaga a demandé aux jeunes sans-abri de prendre leurs problèmes à bras le corps.
«Je n'ai pas les mêmes problèmes que vous mais j'ai une maladie mentale, et je me bats contre cette maladie mentale tous les jours», a-t-elle expliqué.
«J'ai besoin de mon mantra pour rester détendue : "tu es valeureuse, tu es courageuse"», a expliqué Lady Gaga.
Sur Twitter, elle a remercié les jeunes pour «avoir partagé leurs histoires, leurs traumatismes et leur douleur».
«Aujourd'hui, j'ai partagé l'un de mes plus grands secrets avec le monde entier. Les secrets vous rendent malades de honte.»