«Mon pays c'est l'amour», l'album posthume de Johnny, s'est vendu vendredi à 300 000 exemplaires.

La veuve de Johnny Hallyday a «plein de projets» à la mémoire du chanteur

PARIS — Laeticia Hallyday a «plein de projets» pour perpétuer l'héritage de son mari, notamment le lancement d'un musée et d'une école de musique, «des projets qui tenaient à coeur» au chanteur Johnny, décédé en décembre 2017, a-t-elle confié samedi sur la radio RTL.

Alors que Mon pays c'est l'amour, l'album posthume de Johnny, s'est vendu vendredi à 300 000 exemplaires, Laeticia était interrogée sur la manière d'honorer la mémoire d'un homme qui a marqué des générations de Français.

Elle évoque l'idée de la création d'un musée, et aussi d'une école de musique, mais sans pour autant donner de précisions sur leur conception, leurs modalités, des lieux envisagés ou d'éventuelles échéances : «Je veux continuer à le faire vivre, continuer à faire vivre son art, sa passion...».

«On a plein de projets avec toute son équipe. Un musée, une école de musique... Des projets qui lui tenaient à coeur de son vivant. On va essayer de construire cette école de musique. C'était son rêve, cette école de musique», a-t-elle notamment confié dans cette interview.