Le maire de Milan, Giuseppe Sala (au centre), préside le conseil d'administration de la Scala.

La Scala embourbé dans une controverse sur une subvention saoudienne

MILAN — La réputée Scala, de Milan, est embourbée dans une controverse concernant la proposition d'accorder au ministre saoudien de la Culture un siège au conseil d'administration, en échange d'une subvention de 16,8 millions $ US.

Le projet, sur lequel doit se prononcer le conseil d'administration la semaine prochaine, a été vigoureusement critiqué par les membres de la Ligue du Nord, au pouvoir, et par le parti de l'ancien premier ministre Silvio Berlusconi, Forza Italia, qui ont évoqué l'enjeu des droits de la personne en Arabie saoudite.

Le maire de Milan, Giuseppe Sala, qui préside le conseil d'administration, a refusé de dire s'il appuyait l'initiative, affirmant qu'il ne voulait pas influencer la décision.

Il a ajouté que les questions des subventions saoudiennes et de l'attribution d'un siège au conseil pourraient être examinées séparément.