La mort d'une institution, l'anniversaire d'une légende

La citation de la semaine

«Si tu restes trop longtemps, tu vas te faire aspirer par le trou, comme tout le monde ici.»

— La sœur aînée (Catherine De Léan) à sa cadette Marianne (Monia Chokri), qui revient dans sa ville natale après 10 ans, dans Nous sommes Gold d’Éric Morin.

Premières images

Il n’y a «pas d’évasion possible pour John Wick» — mon œil! On n’ira pas tuer la franchise aux œufs d’or du personnage interprété par Keanu Reeves. Ce sera la même recette que les deux premiers, de l’ultra-violence en gros plan avec beaucoup de cascades. D’autant que Chad Stahelski poursuivra son travail avec ce troisième chapitre intitulé Parabellum. Au moins, on pourra compter sur la belle Halle Berry et Anjelica Huston pour offrir un peu de diversité. C’est efficace, mais ça tourne à vide. Sortie prévue : 17 mai

Plan large

La finalisation de la fusion entre Disney et Fox il y a quelques jours a sonné le glas de la 20th Century Fox, l’un des six studios hollywoodiens originaux. Fondée le 31 mai 1935, la compagnie avait une longue histoire de films destinés à un auditoire «adulte», dont plusieurs sont passés à l’histoire : Les raisins de la colère (1940) de Ford ; Ève (1950) de Mankiewicz ; L’arnaqueur (1961) de Robert Rossen ; La mélodie du bonheur (1965) de Robert Rise ; La filière française (1971) de Friedkin ; Star Wars (1977) de Lucas ; Alien (1979) de Ridley Scott ; Le verdict (1982) de Sydney Lumet ; Titanic (1997) de James Cameron ; La mince ligne rouge (1998) de Terrence Malick ; À la dérive (2004) d’Alexander Payne. Que de souvenirs…

Arrêt sur image

Terence Hill a eu 80 ans vendredi. Mario Girotti de son vrai nom — l’acteur est Italien — a formé un formidable duo de choc dans les années 1970 avec Bud Spencer (décédé en 2016). Lui, le beau blond longiligne, et l’autre, gros ours mal léché, ont joué dans plusieurs westerns spaghettis qui ont marqué l’imaginaire : On l’appelle Trinita (1970) ; Attention, on va s’fâcher (1974) ou encore Cul et chemise (1979). Cette notoriété planétaire lui a aussi valu beaucoup d’autres propositions, dont le film-culte Mon nom est personne (1973) de Tonino Valerii avec Henry Fonda. L’acteur joue encore, un curé enquêteur dans la série italienne Don Matteo, depuis près de 20 ans!