La liste: en l’honneur du Mardi gras, le meilleur de La Nouvelle-Orléans

Treme, David Simon et Eric Overmeyer (2010-2013)

Cette série de HBO imaginée par les mêmes créateurs que l’excellente The Wire débute quelques mois après l’ouragan Katrina, dans une ville qui essaie péniblement de se relever et de sauver sa culture et ses traditions. Plusieurs musiciens locaux ont été sollicités pour donner du coffre et insuffler du réalisme à ce portrait percutant, sans complaisance et profondément humain. Geneviève Bouchard

Louis Armstrong (1901-1971)

Que serait La Nouvelle-Orléans sans sa musique? Trompettiste légendaire, Louis Armstrong s’est certainement imposé comme l’un de ses ambassadeurs les plus éloquents. Le musicien, compositeur et chanteur a laissé une marque indélébile dans l’histoire du jazz au fil d’une carrière qui s’est échelonnée sur cinq décennies. Geneviève Bouchard

Entretien avec un vampire, Anne Rice (1976)

Native de La Nouvelle-Orléans, Anne Rice y a campé une bonne partie de l’intrigue de son premier roman, Entretien avec un vampire. Le livre a lancé la populaire série Chroniques des vampires et a été adapté au cinéma par Neil Jordan en 1994 avec Brad Pitt, Tom Cruise et une toute jeune Kirsten Dunst dans les rôles principaux. Geneviève Bouchard

Les bêtes du Sud sauvage, Benh Zeitlin (2012)

Film magnifique, troublant et touchant, Les bêtes du Sud sauvage baigne littéralement dans les bayous de la Louisiane. D’une poésie picturale rare, l’œuvre a aussi le grand mérite de montrer l’envers du décor pour touristes, celui où la population noire est laissée pour compte. À l’époque, Michelle Obama avait souligné son importance. C’est toujours aussi vrai. Éric Moreault

Yellow Moon (1989), The Neville Brothers

S’il fallait choisir un album pour incarner l’âme et le son de La Nouvelle-Orléans, ce serait Yellow Moon. La diversité musicale, le groove, l’amalgame des influences et l’incroyable voix chaude et caressante d’Aaron Neville et de ses trois frères. Un grand classique, réalisé par Daniel Lanois. Éric Moreault