La liste: cinq œuvres gourmandes

1. La grande bouffe (1973), Marco Ferreri

OK, l’œuvre a fait scandale, il s’agit d’une féroce satire de la société de consommation et sa finalité s’avère déprimante. Mais le film demeure une longue suite de plats les plus somptueux les uns que les autres, défilant devant nos quatre convives décadents. À savourer petit bout par petit bout pour ne pas risquer l’indigestion. Éric Moreault

2. Dropped Cone (2001), Claes Oldenburg et Coosje van Bruggen

Dans sa carrière de sculpteur carburant au pop art, Claes Oldenburg a souvent eu l’occasion d’exploiter sa gourmandise en servant des aliments ou des plats surdimensionnés : cerise, gâteau, burgers et on en passe. Avec sa femme et collaboratrice, il a offert ce cornet de crème glacée gigantesque à la ville de Cologne en Allemagne. De quoi nous rendre un brin triste pour le géant qui a ainsi échappé sa friandise. Geneviève Bouchard

3. Julie et Julia (2009), Nora Ephron

Dans cette comédie dramatique mettant en vedette Meryl Streep et Amy Adams, deux destins de passionnées de cuisine sont mis en parallèle. D’une part celui de Julia Child, qui a défoncé des portes dans les années 50 en devenant chef Cordon bleu. De l’autre, Julie Powell, qui sortira d’une crise existentielle en s’attaquant au défi de cuisiner en une année l’intégralité des recettes (plus de 500!) léguées par Child dans sa célèbre encyclopédie. Geneviève Bouchard

4. Charlie et la chocolaterie (2005), Tim Burton

On aurait pu choisir le livre de Roald Dahl, mais il est plus facile de saliver devant l’adaptation de Tim Burton. Dans cette débauche de sucreries au style caractéristique du réalisateur, on retiendra de somptueuses images de la chocolaterie et la maturité de Charlie. Pas sûr qu’on aurait été aussi raisonnable... Éric Moreault

5. Le spaghetti à papa (1999), Mara Tremblay

Certains protègent jalousement leurs secrets culinaires, d’autres les partagent avec joie. Mara Tremblay a choisi la deuxième voie en immortalisant sur son album Le chihuahua sa recette de sauce à spaghetti. Outre la liste d’ingrédients, les instructions d’usage : «Quand ça sent l’brûlé, ça veut dire que c’est pogné au fond, que ta sauce, tu l’as manquée...» Meilleure chance la prochaine fois! Geneviève Bouchard