La liste: 5 films de baseball à voir ou à revoir

1. Moneyball (Bennett Miller, 2011)

LE film de baseball de la dernière décennie, inspiré de l’incroyable pari de l’ex-directeur général de A’s d’Oakland Billy Beane (Brad Pitt). Le temps d’une saison, ce stratège transforma une équipe moribonde en un club d’exception sur la seule foi des statistiques avancées. Un pari fou relaté avec brio et émotion. Quand la réalité dépasse la fiction.  Normand Provencher 

2. La belle et le vétéran / Bull Durham (Ron Shelton, 1988)

La belle et le vétéran est d’abord un très bon film de baseball et ensuite une comédie romantique. Sa véracité sur la réalité des joueurs des ligues mineures provient du fait que le film est basé sur la propre expérience du réalisateur. Un long métrage parfaitement calibré avec un ménage à trois de formidables personnages, dont l’inimitable lanceur électron libre «Nuke» LaLoosh, interprété par Tim Robbins. Souvenirs impérissables.  Éric Moreault

3. Un été sans point ni coup sûr (Francis Leclerc, 2008)

Pierre-Luc Funk, à ses débuts, incarne un gamin fou de baseball, retranché de l’équipe de baseball de son quartier. Son père (Patrice Robitaille) descendra sur le losange pour prendre les choses en main. Un film baigné d’une tendre nostalgie, dans une année 1969 marquée par l’arrivée des Expos et le premier pas de l’homme sur la Lune.  Normand Provencher

4. Champ de rêves / Field of Dreams (Phil Alden Robinson, 1989)

«Si tu le construis, ils viendront.» La maxime de ce classique, utilisée ad nauseam pour le Centre Vidéotron et un hypothétique retour des Nordiques, raconte l’épopée d’un fermier (Kevin Costner), qui décide d’ériger un terrain de baseball pour voir débarquer les joueurs parias de la formation des White Sox de 1919.  Normand Provencher

5. Une ligue en jupons / A League of their Own (Penny Marshall, 1992)

En 1943, alors que les hommes sont à la guerre, les femmes prennent d’assaut les ligues majeures dans cette histoire de sport déployée sur fond de rivalité entre sœurs. Geena Davis (qui attrape une balle en faisant la split, s’il vous plaît!) y tient la vedette aux côtés de Madonna et de Tom Hanks, notamment. Pour son importance «culturelle, historique et esthétique», le film est entré en 2012 à la bibliothèque du Congrès américain et il fait actuellement l’objet d’une adaptation par Amazon sous la forme d’une série télé.  Geneviève Bouchard