Animateur de la nouvelle émission «Mordus de politique» présentée sur les ondes d’ICI RDI, Sébastien Bovet dit de son nouveau rendez-vous qu’il sera rigoureux, pertinent, ludique et légèrement épicé.

La joute de RDI

CHRONIQUE / À moins de deux mois de l’élection provinciale, ICI RDI envoie au front dès lundi prochain un de ses meilleurs analystes politiques et chef de bureau parlementaire, Sébastien Bovet, contre «La joute» de LCN, qui ravage tout dans les sondages. En ondes en semaine à 16h, «Mordus de politique» jouera sur le même terrain que son émission rivale.

«On s’aperçoit qu’il y a un appétit pour la discussion politique. Nous voulions donner à notre auditoire une autre option», explique Sébastien Bovet, image éloquente du mordu de politique.

Ne vous attendez pas pour autant à y voir Luc Lavoie et Bernard Drainville, sacrifiés par La joute au printemps. Questionné au Beau dimanche, le premier avait bien montré son intérêt pour un passage à Radio-Canada, et les deux noms ont alimenté certaines conversations en cours de préparation de Mordus de politique, mais rien n’a abouti. «On avait déjà un plan de match bien établi, identifié des personnes que nous voulions avoir, et on a gardé ce plan de match», explique M. Bovet.

Majoritairement féminin, le quatuor de débatteurs de tous horizons entourant Bovet se composera de l’ex-caquiste Hélène Daneault, de l’ex-péquiste Elsie Lefebvre, de l’ex-solidaire Françoise David et de l’ex-libéral Jacques Dupuis. Le vendredi, ils laisseront leurs sièges aux stratèges politiques Luc Ouellet, Jean Nobert et Dominic Vallières. Chaque jour, on gardera quelques minutes pour commenter la politique américaine.

Sébastien Bovet veut ce nouveau rendez-vous rigoureux, pertinent, ludique – «parce que j’ai du fun dans la vie» – et légèrement épicé. «On ne versera pas la bouteille de tabasco dans la recette, mais quelques gouttes pour que ce soit un peu plus relevé.» Jusqu’à l’élection, l’émission proviendra de Montréal, avant de s’installer à Québec. L’animateur a insisté pour rester dans sa ville, avec à sa portée l’Assemblée nationale, «le centre Bell de la politique».

LCN a plus à craindre de l’arrivée de Bovet dans ce créneau que de la défunte deuxième édition des Ex, qui s’est fait manger tout rond la saison dernière, et qui conserve sa case de 12h30. La chaîne concurrente n’a pas tardé à réagir en allongeant d’une heure sa Joute, qui commencera désormais à 15h, et en annonçant une panoplie de panellistes, dont l’ancien chef du NPD, Thomas Mulcair, et l’ancien ministre péquiste Stéphane Bédard. On verra s’ils pourront combler le vide laissé par les départs de Lavoie et Drainville, qui ont choisi de conserver leurs contrats de radio avec les stations de Cogeco, plutôt que de rester exclusifs à Québecor.

À sa première rencontre officielle avec la presse depuis son arrivée en poste comme nouvelle directrice générale de l’information de Radio-Canada mercredi, Luce Julien a reconnu les difficultés d’ICI RDI. Depuis 2016, la chaîne n’est plus imposée avec l’abonnement de base, ce qui constitue un défi supplémentaire. Ses parts de marché fondent au profit de LCN, qui domine outrageusement dans les sondages, et qui a connu un été exceptionnel, malgré le temps chaud. Mme Julien a par ailleurs vanté la transformation du Téléjournal de Céline Galipeau, beaucoup plus sur le terrain et qui n’a pas peur de proposer des reportages de cinq, six, sept minutes.

Patrice Roy succède à Anne-Marie Dussault à l’animation du débat des chefs, le jeudi 13 septembre à 20h, que proposeront aussi Télé-Québec et V, de même que les sites de plusieurs groupes de presse, dont Groupe Capitales Médias et La Presse – TVA propose son propre débat. M. Roy, qui animera aussi la soirée électorale, promet une formule de débat différente, qui laissera un peu plus respirer les quatre chefs, en plus de laisser les électeurs poser leurs questions. Anne-Marie Dussault animera deux spéciales, avant et après le débat, en plus de reprendre 24/60 en semaine à 19h, qui sera beaucoup consacrée à la campagne.

Du côté des affaires publiques, on ajoute une case documentaire permanente, le samedi à 22h30 sur ICI Radio-Canada Télé, intitulée Doc humanité, à compter du 13 octobre. Quelques titres : L’amour à la plage, sur les snowbirds québécois en Floride, et Derrière les portes de l’ITHQ, à l’occasion du 50e anniversaire de l’institution touristique et gastronomique. Le dimanche à 18h30, Découverte consacrera toute une émission à l’impressionnant chantier du nouveau pont Champlain et une autre à la préparation de l’astronaute David Saint-Jacques.