Patrick Anktil

La Fabrique culturelle: Patrick Anktil et le Dark Art

De tous temps, la mort et le macabre ont inspiré les artistes. Les œuvres de Patrick Anktil s’inscrivent résolument dans ce courant du «dark art».

«C’est l’étude de la laideur, mais la laideur très étudiée.»  

L’artiste de Québec assume complètement sa passion pour l'horreur et le diabolique. Il puise son inspiration à même les sciences occultes et les films d’horreur, bien sûr, mais se nourrit aussi beaucoup de son intérêt pour les civilisations anciennes d’Égypte, du Mexique ou de l’Afrique, par exemple, «qui comportent beaucoup d’éléments de peur et de monstruosités», explique-t-il. 

Patrick Anktil a été propriétaire, pendant six ans, du Mur insolite, lieu de diffusion artistique entièrement consacré au «dark art». La Fabrique culturelle l’a rencontré dans son atelier.