Le spectacle «Le chemin de Noël» a été victime de sa popularité et les billets gratuits se sont envolés rapidement.

La distribution de billets gratuits pour «Le chemin de Noël» fait des mécontents

Si quelques centaines de personnes sont reparties tout sourire du Palais Montcalm, billets pour «Le chemin de Noël» en main, d’autres ont été déçues d’apprendre qu’ils n’auraient possiblement pas cette chance dès leur arrivée à la salle de spectacle, samedi.

La distribution des billets gratuits pour la troisième présentation du Chemin de Noël qui se tiendra le 23 décembre a débuté à 10h. Le Palais Montcalm a ouvert ses portes à 8h pour permettre aux gens d’attendre à l’intérieur.

Mais avec un maximum de deux billets par personne et l’engouement de la population, l’événement affichait déjà complet un peu moins d’une heure avant la distribution des précieux laissez-passer. Les employés sur place annonçaient la mauvaise nouvelle à tous ceux qui arrivaient par la suite.

«C’était prévisible», dit Marie-Hélène Roy arrivée trop peu trop tard. Comme plusieurs autres, elle est restée en file dans l’espoir de mettre la main sur des billets qui n’auraient pas trouvé preneur malgré l’annonce des employés de la salle.

«Ils disaient que les billets commençaient à être distribués à 10h», poursuit-elle en gardant le sourire, estimant toutefois que l’information aurait pu être plus précise pour éviter la déception.

Dans la même situation, Jacques Pouliot considère que c’était une bonne idée de faire entrer les gens à l’intérieur pour attendre.

«La formule se raffine», dit Bernard Labadie, fondateur des Violons du Roy et directeur musical de la Chapelle de Québec, conscient que l’offre ne pourrait répondre à la demande.

À la fin de la file d’attente, des personnes mécontentes du déroulement ont accepté de prendre les coordonnées du Palais pour pouvoir formuler une plainte en bonne et due forme.

Ceux qui n’ont pas eu la chance d’obtenir leur laissez-passer auront une chance de se reprendre, puisque les détenteurs de billets ont jusqu’à 17h30 le soir du spectacle pour occuper leur place. Après cette heure, celles-ci seront mises à la disposition du grand public.

Événement collectif

Le chemin de Noël est un événement inspiré par A Festival of Nine Lessons and Carols qui se tient chaque année depuis 1918 au King’s College de Cambridge en Angleterre.

«Ce n’est pas un concert ordinaire. C’est un événement collectif, c’est un événement pour la communauté. C’est une façon de réunir les gens», explique Bernard Labadie qui a importé le concept à Québec.

Les spectateurs présents auront droit à une alternance entre des lectures récitées par le comédien Yves Jacques et des chants sacrés interprétés par le chœur La Chapelle de Québec.

«Ça se fait dans une ambiance intime. On demande aux gens de ne pas applaudir, ça se fait pas mal dans l’obscurité», ajoute M. Labadie entre deux remerciements de la part de gens qui venaient de recevoir leurs billets.

«Quatre fois on demande aux gens de se lever et de chanter avec le chœur et c’est un moment assez impressionnant, parce que c’est une salle qui sonne quand 1000 personnes chantent à l’unisson», conclut-il.

Durant la soirée, les gens sont invités à faire preuve de générosité, puisque les dons recueillis seront entièrement remis à la Coopérative de solidarité SABSA.