La comédienne et auteure, Anne-Marie Olivier a livré un poignant texte  intitulé La déclaration de Québec. Le président du Centre culturel islamique, Mohamed Yanghi, est aussi venu lui faire écho.

La déclaration de Québec

Au milieu du spectacle Ensemble, nous sommes Québec, la comédienne, auteure et metteure en scène Anne-Marie Olivier a lu ce qui a été intitulé La déclaration de Québec, tandis que des musiciens de l'Orchestre symphonique interprétaient l'adagio de Barber. Le président du Centre culturel islamique, Mohamed Yanghi, est venu lui faire écho. Nous reproduisons ici l'entièreté de qui a été lu et qui a littéralement soulevé la foule du Capitole.
«Depuis le 29 janvier, depuis que le sang a coulé, que des vies inestimables ont été arrachées, nous voici, le coeur en miettes, avec une tristesse infinie, un désarroi abyssal. Inconsolables, ébranlés devant l'horreur, l'innommable, l'inacceptable, la tête pleine de questions sans réponses, nous demandant comment panser cette blessure effroyable.
Ce soir, le coeur battant, et les yeux brillants, nous clamons haut et fort : ceci n'est pas le visage de notre pays. Pour tous et pour toutes, sans exception, nous voulons vivre dans un Québec humaniste. Un Québec tolérant, généreux. Un Québec riche de la richesse de chacun. Ne faisons surtout pas comme si rien ne s'était passé. En tout temps et à jamais, demeurons intranquilles, vigilants devant toute manifestation de violence. Il nous faut répondre à la haine par l'ouverture à l'autre. Répondre à la folie par la bienveillance. Répondre à l'aveuglement par la solidarité, par l'éducation. Répondre au racisme par l'inclusion. Répondre à la barbarie par la beauté. Répondre à la mort par l'amour.
Arrêtons d'avoir peur de ce que nous connaissons peu. Déjouons les algorithmes qui nous isolent, soyons intraitables devant l'intolérance. 
Ceci est un spectacle, une véritable déclaration d'amitié pour continuer à vivre ensemble. Seuls nous ne sommes rien, mais ensemble, rien n'est plus beau que d'être ensemble.
Québec, utilise ta grande gueule pour parler fraternité. Québec, reste debout, appelle les grands vents du courage. Québec, garde l'esprit large. Québec montre ton coeur immense et tes bras grands ouverts.»