John Oliver durant son émission «Last Week Tonight with John Oliver»

John Oliver limite ses blagues sur Trump

BEVERLY HILLS — John Oliver a dit avoir mis le frein sur les blagues à propos de Donald Trump.

«Il est le cadeau qui donne sans fin comme le tuyau d’incendie, et vous souhaiteriez qu’il cesse occasionnellement», a affirmé l’animateur à des journalistes réunis mercredi pour la tournée semi-annuelle de l’Association des critiques de télévision.

John Oliver, animateur de l’émission Last Week Tonight sur HBO, a dit être aux aguets contre une éventuelle «cannibalisation de l’émission» par Donald Trump, et a affirmé qu’il limitait ses interventions concernant le président.

Il a tout de même dit avoir le sentiment que l’escalade de la guerre commerciale entre le Canada et les États-Unis devrait être une «source d’inquiétude pour tout le monde», et prévient qu’il surveillera les impacts de près.

Justin Trudeau

En ce qui concerne le premier ministre Justin Trudeau, l’humoriste a rapidement qualifié de «ridicule» son voyage en Inde en février.

L’animateur né au Royaume-Uni a eu l’impression que M. Trudeau avait surévalué sa propre popularité. «J’ai eu le sentiment que, pour la première fois, il s’est brûlé les doigts en s’exposant à des gens qui ont dit: «Vous n’êtes pas assez charismatique pour réussir un voyage comme celui-là»», a-t-il affirmé.

Le climat politique actuel fournit beaucoup de matériel pour les animateurs d’émissions de fins de soirée aux États-Unis, mais John Oliver n’a pas l’habitude de suivre de près ce que font ses concurrents.

«Je ne regarde généralement pas d’autres émissions, étant donné qu’il est déjà si difficile de cultiver son propre jardin sans s’attarder à ce qui se trouve dans celui des autres», a affirmé John Oliver.

Last Week Tonight with John Oliver figurait parmi plusieurs émissions présentées par HBO à la rencontre de l’Association des critiques de télévision, mercredi.