Joe Elliott n’a aucun problème à faire face aux foules immenses pendant un concert.

Joe Elliott se dit nerveux à l’aube de l’intronisation de Def Leppard

NEW YORK — Joe Elliott n’a aucun problème à faire face aux foules immenses pendant un concert. Mais quand son groupe Def Leppard sera intronisé au Panthéon du rock ‘n’ roll, vendredi, c’est son discours qui le mettra mal à l’aise.

«Se lever et dire “Comment ça va tout le monde? Êtes-vous prêts à rocker?”, c’est beaucoup plus facile que de rester là et d’essayer de remercier tout en priant le ciel pour n’oublier personne — dont des gens avec qui on a travaillé lors des débuts du groupe, il y a une quarantaine d’années. Donc, pas de pression», a plaisanté Joe Elliott.

Def Leppard — dont les succès incluent Pour Some Sugar on Me, Love Bites, Foolin et Animal — fait son entrée au Panthéon aux côtés de Roxy Music, Stevie Nicks, Janet Jackson, The Zombies, The Cure et Radiohead.

Def Leppard était admissible à l’intronisation depuis 2005, mais Joe Elliott explique que ses admirateurs ont largement contribué au vote de l’année dernière. Les cinq artistes les plus populaires se retrouvent sur un bulletin de vote spécial pour les fans, qui s’ajoute aux autres bulletins de vote soumis par des représentants de l’industrie, des compositeurs et d’autres artistes.

«Nous avons eu cet énorme appui de la part des fans (...). Ce n’était plus seulement un comité sans visage qui décidait qui était assez cool et qui n’était pas assez bon (pour être intronisés) — c’était les fans», a souligné le chanteur.

«Et on nous avait dit au cours des six dernières années que le gagnant du choix du public était intronisé. Alors, nous avons en quelque sorte pensé que si nous le gagnions, nous allions probablement entrer au Panthéon, et nous voici.»

Le groupe sera présenté par Brian May, de Queen. Joe Elliott a souligné que Def Leppard et Queen avaient une relation remontant à 1981, et que Brian May a toujours été un «type incontournable» pour le groupe.

«Nous l’avons rencontré pour la première fois en Europe. Nous étions en première partie de Ritchie Blackmore’s Rainbow, et je pense que Queen enregistrait Hot Space à Munich, peut-être. Et il est venu et a dit “Salut!” et nous avions été vraiment impressionnés. En 1983, nous étions au Forum de Los Angeles et Brian était en ville et il a demandé s’il pouvait venir jouer avec nous et nous avons dit: “Vous rigolez? Bien sûr que vous le pouvez!”»

Joe Elliott a raconté comment le groupe a célébré quand il a appris qu’il était intronisé.

«Nous étions en tournée au Royaume-Uni et nous étions en congé dans un hôtel-château fantastique en périphérie de Glasgow, en Écosse», a-t-il raconté. «Nous avons décidé d’aller dîner pour fêter ça. Alors, nous avions cet immense château pour nous tout seuls. Il n’y avait personne d’autre dans la salle à manger. Nous nous sommes assis à cette grande table, avec quelques bouteilles de champagne, et nous nous sommes applaudis. Ça y est, nous sommes intronisés. C’était un grand moment, ce l’était vraiment.»