Imagine Dragons est l’une des principales têtes d’affiche du 52e Festival d’été de Québec.

Imagine Dragons et Mariah Carey au Festival d’été de Québec [VIDÉO]

«Quand la vie te donne des citrons, prépare de la limonade», dit le dicton. C’est un peu ce qu’a dû faire l’équipe de programmation du Festival d’été de Québec (FEQ), qui a trimé plus dur que d’habitude pour remplir sa grille… Et attirer dans la capitale les Mariah Carey, Imagine Dragons, alt-J, Lynyrd Skynyrd, Twenty One Pilots et autres Slipknot, principales têtes d’affiche de la 52e présentation.

«C’est une année qui a représenté un défi additionnel. Il y avait moins d’offre disponible, donc toutes les négociations ont été un peu plus lourdes. Il fallait convaincre des gens qui n’étaient théoriquement pas disponibles. La bonne nouvelle, c’est que bien que ça ait pris un peu plus de temps, on est arrivé à livrer quelque chose de plus original, de super inattendu. Mais il a fallu travailler plus fort», reconnaît le directeur de la programmation du FEQ, Louis Bellavance. 

La diva pop Mariah Carey se produira ainsi pour la première fois à Québec et en exclusivité canadienne le 11 juillet, sur les plaines d’Abraham. Les Américains d’Imagine Dragons (sur les Plaines le 13 juillet) se font aussi rares, eux qui n’ont que trois autres concerts à leur agenda cette année. Tout comme les Anglais d’alt-J (5 juillet), dont l’arrêt au Bluesfest d’Ottawa la veille constitue le seul autre spectacle annoncé. 

«Si vous voulez voir Lynyrd Skynyrd [6 juillet] dans leur tournée d’adieu qui va faire le tour du monde, il y a seulement deux arrêts au Canada : Toronto et nous. Blink-182 [14 juillet], vous ne les verrez pas ailleurs. Et il y en a d’autres», précise Louis Bellavance. 

À LIRE AUSSI: De nouveaux rendez-vous au Manège militaire

La grande scène accueillera une soirée rock le 7 juillet avec le triplé Yungblud, The Glorious Sons et Twenty One Pilots, puis vibrera au son du metal le lendemain avec Light the Torch, Killswitch Engage et Slipknot. 

Seul francophone en tête d’affiche sur les Plaines, Éric Lapointe prévoit offrir «le show de sa vie» dans la désormais traditionnelle formule carte blanche. Dans deux autres classiques du FEQ, le Norvégien Kygo présidera le 10 juillet une soirée électro qui donnera aussi l’occasion à Diplo de renouer avec le public de Québec, tandis que le rappeur américain Logic se chargera de clore le programme hip-hop du 12 juillet. Reste la case de la soirée d’ouverture à remplir sur les Plaines, chose qui devrait se concrétiser avant longtemps, assure Louis Bellavance. 

Place George-V

Le rap sera aussi à l’honneur à la place George-V — qui remplacera désormais le parc de la Francophonie —, alors que le FEQ offrira un véritable marathon de spectacles québécois dès 15h le 13 juillet. Koriass et Loud arriveront à la fin d’un parcours où sept prestations se succéderont, dont celles du vétéran Sans Pression et de Robert Nelson (Alaclair Ensemble) en solo.

Toujours devant le Manège militaire, la soirée de clôture du 14 juillet donnera lieu à des retrouvailles avec Mes Aïeux. Chez les têtes d’affiche québécoises, Claude Dubois (6) et Cœur de Pirate (7) seront de la partie. 

Le groupe américain Live reprendra du service le 11 juillet, tout comme Moist, qui se produira juste avant. En mode blues, le vieux routier Buddy Guy s’arrêtera chez nous le 10 juillet, tandis que les amateurs de punk seront servis deux jours plus tard avec Obey the Brave et A Day to Remember. 

À LIRE AUSSI : Le Festival d'été de Québec déménage sa deuxième scène + VIDÉO 

D’Youville et Cœur du FEQ

Place d’Youville recevra de son côté la visite du célèbre Malien Salif Keita (12) et des Québécois Tire le coyote (5), The Brooks (6), Salomé Leclerc et Philippe Brach (10) et The Planet Smashers (13), notamment. 

À la place de l’Assemblée-Nationale, un triplé européen (Témé Tan, Pomme et Radio Elvis) viendra lancer les festivités le 4 juillet. Braids, Choses sauvages, Cleopatrick, Simon Kearney, Donzelle et Automat sont de ceux qui se produiront tour à tour sur la scène de ce qui a été rebaptisé le Cœur du FEQ.

Le directeur de la programmation du FEQ, Louis Bellavance, s'apprête à dévoiler la liste des artistes qui feront un arrêt dans la capitale en juillet.

En basse-ville, on ratissera large du côté de l’Impérial, entre le piano néoclassique de Jean-Michel Blais (9) et le metal de Voivod (13). April Wine (4), First Aid Kit (8), Roxane Bruneau (10), Souldia (11), Safia Nolin (12) et Luc de Larochellière (14) — qui doit interpréter l’intégrale de son album Amère America — sont attendus sur la même scène. Des spectacles seront aussi présentés au District Saint-Joseph et à L’Anti. 

Les laissez-passer du FEQ seront mis en vente au coût de 105 $ le 4 avril à midi. Leur prix montera à 115 $ à partir du 4 juin.

Le 52e FEQ se tiendra du 4 au 14 juillet.