Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Geoffroy est débarqué sur la scène du Manège militaire avec de l'énergie à revendre, dimanche soir.
Geoffroy est débarqué sur la scène du Manège militaire avec de l'énergie à revendre, dimanche soir.

Geoffroy au FEQ: de l’énergie à revendre 

Léa Harvey
Léa Harvey
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
CRITIQUE / Les petits bruits zen de cours d’eau qui ont accueilli Geoffroy et ses musiciens sur scène sont loin d’avoir donné le ton au reste du spectacle. L’artiste, bien entouré, a dominé le Manège militaire, dimanche, offrant au public une performance digne d’une grande soirée.

Il faut croire que chanter, ce n’est pas assez pour Geoffroy qui est, tout au long du spectacle, passé du clavier à la guitare, en passant par les percussions. 

Après avoir joué Come Around en guise d’ouverture, l’artiste a souligné le bonheur que représentait pour lui cette présence au FEQ 2021.

«J’ai vraiment le goût de vous dire de quitter vos sièges et de vous rapprocher, mais je n’ai pas le droit. On va attendre. On va patienter. […] Ça fait deux ans qu’on a pas joué nous cinq ensemble. Ça fait plaisir d’être ici.»

Reconnaissant, l’artiste a d’ailleurs, en début de spectacle, invité à l’avant les deux ou trois spectateurs assis tout au fond de la salle afin qu’ils occupent une table libre dans les premiers rangs. Notons toutefois que la performance de Geoffroy affichait malgré tout officiellement complet.

L'artiste a offert au public des morceaux issus de ses anciens albums, 1952 et Coastline, mais aussi d'un nouveau qui devrait sortir en janvier prochain.

Comme bien d’autres artistes, le chanteur est également revenu sur la pandémie en rappelant qu’il s’est fait «couper l’herbe sous le pied» l’année dernière alors qu’il devait se présenter sur les plaines d’Abraham, en première partie de Jack Johnson et Vance Joy. «Ce ne sera que partie remise, hein, les amis du FEQ?», a-t-il lancé dans l’univers.

«J’en ai profité pour faire un nouvel album qui sortira en janvier, a dit le chanteur. C’est un nouveau projet un peu plus introspectif, mais c’est parce que j’ai eu du temps pour réfléchir hein! Sur mon balcon», a t-il ajouté, avant d’en entamer le tout premier extrait Cold World, sorti fin juin.

Le populaire morceau, Sleeping on my own, a été accueilli favorablement par le public qui s’est aussitôt mis à bouger, tantôt assis sur le bout de son tabouret, tantôt debout, les bras dans les airs, charmé par la musique. Une belle ambiance qui s’est poursuivie pour How You Feeling Now?.

Énergique jusqu’à la toute fin et accompagné par des musiciens tout aussi infatigables, Geoffroy a conclut la soirée avec un généreux rappel de quatre pièces dont The Fear Of Falling Appart ainsi que la chanson titre de son premier album Coastline, qu’il a gardé comme cerise sur le gâteau.

Le chanteur était entouré de quatre solides musiciens sur la scène du Manège militaire.