La nouvelle création de Flip Fabrique est rendue possible grâce à la participation financière de la Ville de Québec à hauteur de 1,085 million $. Pour le maire Régis Labeaume, c’est de l’argent bien investi.

Flip Fabrique et «Féria» à l'Agora

Flip Fabrique revient pour une quatrième année à l’Agora du Vieux-Port avec un tout nouveau spectacle gratuit au cours duquel les spectateurs assisteront à des scènes «fantasmatiques» où se confondent rêves et réalité.

Féria, c’est le nom de la cuvée 2018 du spectacle de haute voltige qui réunira 13 artistes issus de l’École de cirque de Québec et un musicien. «On suit un personnage qui met un veston dans lequel il trouve un carton d’invitation et se rend dans un monde un peu fantasmatique», raconte le metteur en scène, Olivier Normand, sur la ligne de départ.

Le spectacle de 55 minutes est composé de huit tableaux dans lesquels les artistes du cirque mettront en valeur leurs habiletés et leur force. Il y aura du trapèze, de la voltige et un numéro de trampoline nouveau genre en grande finale, promet le directeur général de l’organisme, Bruno Gagnon.

Cette création est rendue possible grâce à la participation financière de la Ville de Québec à hauteur de 1,085 million $. Pour le maire, c’est de l’argent bien investi. «Il y a eu chaque année depuis trois ans entre 75 000 et 100 000 personnes pour le précédent spectacle Crépuscule. Après neuf années de spectacles gratuits dont la quatrième en 2018 avec Flip Fabrique, ça commence à être une marque de commerce», explique Régis Labeaume. 

Celui-ci voit dans la présentation du spectacle une suite logique aux actions de la Ville. «On met de l’argent dans l’École de cirque, qui forme des artistes reconnus internationalement. À leur tour, ces derniers présentent des spectacles dans la Ville et contribuent à attirer du tourisme.»

Féria sera présenté à 24 reprises, du 7 août au 2 septembre, du mardi au dimanche.