Le Soleil
Roger Waters, à Québec en 2017, a d'abord été présenté comme un «expert politique» commentant les résultats de la présidentielle américaine.
Roger Waters, à Québec en 2017, a d'abord été présenté comme un «expert politique» commentant les résultats de la présidentielle américaine.

Finalement, Roger Waters n’est pas un «expert politique»

AFP
Agence France-Presse
TÉHÉRAN — La télévision d’État iranienne a publié un erratum mardi après avoir présenté Roger Waters, le bassiste de Pink Floyd, comme un «expert politique» commentant les résultats de la présidentielle américaine.