L’humoriste Mehdi Bousaidan se produira à la baie de Beauport vendredi.
L’humoriste Mehdi Bousaidan se produira à la baie de Beauport vendredi.

Festival FAUV: des blagues, un stationnement et beaucoup de plaisir

Léa Martin
Léa Martin
Le Soleil
Faire des blagues aux sons des klaxons, c’est le nouveau concept du FAUV, Festival au volant: des spectacles d’humour en formule ciné-parc qui se déploieront à la baie de Beauport les 14 et 15 août.

Trois heures d’humour en direct sur écrans géants devant un stationnement rempli, en voilà une bonne idée pour rire tout en respectant les règles de distanciation physique. Surtout à une époque de l’année où les amateurs d’humour auraient généralement eu un généreux menu à se mettre sous la dent avec le Festival ComediHa, annulé à cause de la pandémie.

«C’est une bonne réponse à ce qui se passe en ce moment», déclare l’humoriste Mehdi Bousaidan en entrevue au Soleil. «Au niveau du rythme, c’est différent des rires et des klaxons. C’est bizarre les trois premières minutes, mais après c’est vraiment le fun».

Vendredi, c’est lui qui animera la soirée d’humour à laquelle participeront Mathieu Cyr, Jean-Michel Martel, JC Surette et Coco Belliveau, P-O Forget et Christophe Dupéré. «Tout le monde avait hâte de pouvoir se déplacer et aller voir un show, surtout si c’est fait de manière sécuritaire», ajoute Mehdi Bousaidan.

«Ce n’est pas un spectacle où on va faire que des blagues sur la COVID», dit-il d’un ton rassurant.

Il est possible d’être jusqu’à sept passagers par véhicule et les organisateurs demandent aux spectateurs de se déplacer les moins possibles hors de leur voiture.

Créer en confinement

Il n’y aura pas trop de blagues sur la pandémie au FAUV, mais on voulait tout de même savoir comment Mehdi Bousaidan a vécu les derniers mois sur fond de COVID-19. Verdict? Humour, TikTok, et ménage. «C’était une nouvelle expérience. Même si c’était difficile à la longue, j’ai trouvé que c’était une période le fun et enrichissante pour produire de l’humour, explique-t-il. J’ai essayé de trouver un autre médium pour faire des blagues, comme TikTok, Instagram, Facebook.»

Sur la plateforme TikTok, il a appris beaucoup de choses, comme de prendre des notes vocales sur son ordinateur. «Ça m’a sauvé énormément de temps pour écrire des numéros. Si tu fais un trou dans ton mur et que tu ne sais pas comment le réparer, tu peux aller sur TikTok», image-t-il.


« Ce n’est pas un spectacle où on va faire que des blagues sur la COVID »
Mehdi Bousaidan

Il s’est aussi découvert une passion pour le ménage, la vaisselle, mais surtout pour le lavage. «J’ai appris à bien classer les couleurs, le froid, le chaud. J’ai aussi appris à plier du linge de façon professionnelle sur TikTok.»

Détails et billetterie au www.fauv.ca