Joachim Lafosse, Damien Bonnard, Leïla Bekhti et Gabriel Merz Chammah, la «famille» des Intranquilles sur le tapis rouge.
Joachim Lafosse, Damien Bonnard, Leïla Bekhti et Gabriel Merz Chammah, la «famille» des Intranquilles sur le tapis rouge.

Festival de Cannes: perdre la tête...

Éric Moreault
Éric Moreault
Le Soleil
CANNES — Pas d’inquiétude, le titre ne fait pas référence à ma santé mentale. Quoique, à près de 30 films en dix jours et quantité de textes… Hasard de la programmation ou volonté du délégué général Thierry Frémaux, allez savoir, les deux derniers films de la compétition de cette 74e édition du Festival de Cannes abordent la question de la santé mentale. Et Les intranquilles de Joachim Lafosse s’y attaque de front en montrant l’impact sur la personne qui souffre, mais aussi les graves répercussions sur sa famille.