La vente régulière du combo bracelet-macaron au coût de 95 $ sera lancée jeudi à midi. Le prix grimpera de 10 $ le 6 juin.

FEQ: prévente courue... et houleuse

Les 20 000 premiers laissez-passer du Festival d'été de Québec (FEQ) ont trouvé preneurs en moins de 30 minutes, mardi midi, lors d'une prévente destinée aux membres des caisses Desjardins. Mais l'achat (ou la tentative!) ne s'est pas fait sans anicroche pour les spectateurs pressés de mettre la main sur un bracelet et un macaron au prix réduit de 85$.
Toujours loquaces sur les réseaux sociaux, les festivaliers n'ont pas manqué de souligner les problèmes à mesure qu'ils se présentaient. La proposition d'acheter des passeports FestiBus du Réseau de transport de la capitale (RTC) a notamment créé une certaine confusion chez les internautes : certains se sont plaints d'avoir été contraints d'acheter des billets d'autobus, perdant du même coup leur place dans la file d'attente pour les laissez-passer du FEQ. D'autres consommateurs ont aussi déploré de n'avoir eu d'autre option que de payer pour un envoi prioritaire à 17 $ plutôt que pour une livraison régulière beaucoup moins dispendieuse à environ 6 $. Dans d'autres cas, les laissez-passer ont été facturés 90 $ au lieu des 85 $ annoncés pour la prévente. Un double prix qui a, nous dit-on, créé des bogues dans les files d'attente virtuelles.
Le FEQ n'a pas tardé à réagir. Dans un message publié sur les réseaux sociaux quelques minutes après la fermeture de la billetterie, l'organisation a indiqué que les problèmes liés au prix des laissez-passer et aux frais de livraison seraient réglés automatiquement : les festivaliers se feront rembourser les montants payés en trop sans qu'ils n'aient à en faire la demande. Idem pour les spectateurs qui ont acheté des passeports FestiBus mais qui sont repartis bredouille de la billetterie virtuelle : ils seront rejoints par l'équipe du FEQ et pourront obtenir leurs bracelets et macarons au coût de 85 $. 
Quant à ceux qui ont bel et bien acheté leurs laissez-passez, mais qui souhaitent se faire rembourser le FestiBus, ils devront effectuer eux-mêmes la démarche auprès du FEQ.
«Engouement majeur»
Sans dévoiler combien de festivaliers se sont entassés dans les salles d'attente virtuelles mardi midi, la relationniste du FEQ Kenza Bélaichouche parle d'un «engouement majeur» pour la prévente réservée aux membres des caisses Desjardins. Les pages Facebook et Twitter du Festival ont annoncé la fermeture de la billetterie à 12h35, mais les 20 000 laissez-passer au coût de 85 $ avaient tous trouvé preneurs en «20-25 minutes». L'an dernier, le même nombre de bracelets avait été écoulé en 14 minutes. 
«Ç'a été plus long que l'année dernière et c'était vraiment volontaire, précise Mme Bélaichouche. Le débit d'entrée a été contrôlé. On a voulu ralentir un peu pour éviter tout problème de saturation sur le site.»
Si la programmation du prochain FEQ ne sera connue que mercredi midi, cette prévente ne s'est pas effectuée complètement à l'aveugle puisque la présence des locomotives Metallica et Muse avait déjà été confirmée par l'organisation. 
La vente régulière du combo bracelet-macaron au coût de 95 $ sera lancée jeudi à midi. Le prix grimpera à 105 $ le 6 juin. Détails à www.infofestival.com.