Jean Paul Riopelle photographié en mars 1990.

Une toile de Riopelle vendue 7,4 millions$

Une toile du regretté peintre québécois Jean Paul Riopelle s'est vendue à plus de 7,4 millions $, la plaçant au deuxième rang des oeuvres d'art les plus dispendieuses répertoriées au Canada.
Une évaluation de départ conservatrice à l'encan printanier de la maison Heffel pour la toile «Vent du nord», mercredi, se situait entre 1 million et 1,5 million $.
Le prix de vente final, à 7 438 750 $, qui inclut une prime de l'acheteur, est uniquement devancé par celui offert pour «Mountain Forms», de Lawren Harris.
Vent du nord, de Jean-Paul Riopelle
Cette toile avait été vendue à un encan de Heffel en novembre pour 11,21 millions $, soit plus du double du sommet établi précédemment en 2002 pour l'huile sur toile de Paul Kane de 1845 intitulée «Scene in the Northwest - Portrait of John Henry Lefroy».
Six autres oeuvres de Lawren Harris devaient figurer à l'encan, mercredi, incluant deux croquis évalués entre 600 000 $ et 800 000 $.