Joan Miró, «Sans titre», vers 1974. Huile, acrylique et craie sur toile, 270,5 x 355 cm

Une expo sur Miró à Québec en 2019

Le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) accueillera l’an prochain l’exposition «Miró à Majorque. Un esprit libre». Plus de 150 œuvres du coloré peintre et sculpteur espagnol seront en vitrine dans la capitale, du 30 mai au 8 septembre 2019.

Montée avec la collaboration de la Miró Mallorca Fundació, l’exposition présentée à Québec en primeur nord-américaine rassemblera des peintures, des sculptures et des œuvres sur papier créées pendant les 25 années particulièrement prolifiques lors desquelles Joan Miró, natif de Barcelone, s’était installé à Majorque. 

La venue des œuvres de Miró dans la capitale a été rendue possible par une subvention de 500000$ incluse dans une entente de développement culturel entre la Ville et le gouvernement du Québec. Le Musée de la civilisation, qui aura aussi droit à son exposition internationale l’an prochain, s’est vu remettre l’autre moitié de l’enveloppe d’un million de dollars. 

Au Musée de la civilisation

L’institution de la rue Dalhousie accueillera ainsi l’expo Un musée grandeur nature, qui sera ouverte au public du 24 avril 2019 au 5 mai 2020. Séparée en deux parties, la visite se déploiera d’une part autour des poisons et de leur utilisation avec Venenum, un monde empoisonné, qui nous arrivera du musée des Confluences de Lyon. Le public pourra notamment y observer des spécimens vivants de serpents, de batraciens, d’araignées et de poissons. 

Les visiteurs pourront d’autre part découvrir quelque 200 pièces empruntées au Musée d’histoire naturelle de Londres, dont un manuscrit de Darwin et le squelette d’un tigre à dents de sabre.

Joan Miró, «Maternité», 1969. Bronze, 77 x 45 x 28 cm
Joan Miró, Sans titre, 1978. Huile sur toile, 92 x 73 cm