Le musée Chaplin, logé dans la dernière résidence de Charlot en Suisse, est le fruit du travail du Québécois Yves Durand.

Un prix pour le musée Chaplin

Deux ans à peine après avoir vu le jour, le site muséal consacré à Charlie Chaplin en Suisse vient de décrocher la récompense du Meilleur musée d’Europe 2018, décerné par l’Académie européenne des musées.

Le musée, que Le Soleil a visité tout juste avant son ouverture, est le pari fou d’Yves Durand. Avec l’assentiment des héritiers du génie de la comédie, et avec l’architecte suisse Philippe Meylan, le Québécois a transformé le Manoir de Ban, la dernière résidence de Charlot à Corsier-sur-Vevey, non loin de Lausanne, agrémenté d’artefacts et de statues de cire (gracieuseté du musée Grévin).

Le jury a reconnu que «le musée va bien au-delà de la narration traditionnelle et met tous les aspects de la vie de Chaplin dans la perspective d’un contexte historique général. Les objets exposés sont de qualité exceptionnelle, tant sur le plan technique que sur le plan de l’intérêt des visiteurs».

La récompense vient souligner les 16 ans d’efforts d’Yves Durand — pour convaincre partenaires, autorités et voisins — et «plus de 60 millions $ d’investissement». Plus de 300000 visiteurs franchissent ses portes annuellement.