Le créateur de Tintin a attiré 420 593 visiteurs au Musée de la civilisation en cinq mois et deux semaines, soit 84 100 visiteurs par mois .

Musée de la civilisation: Hergé bat tous les records

L’exposition Hergé à Québec a battu tous les records de fréquentation mensuelle au Musée de la civilisation avec une moyenne de 84 100 visiteurs par mois, surpassant de 9 % le précédent record détenu par L’Or des Amériques en 2008.

Le créateur de Tintin a attiré 420 593 visiteurs au Musée en cinq mois et deux semaines. L’Or des Amériques avait attiré 620 000 personnes, mais sur une période de huit mois pour une moyenne de 77 000 visiteurs mensuels.

Et dire qu’au départ, lors de l’annonce de la venue de cette exposition en exclusivité nord-américaine à Québec, le Musée de la civilisation prévoyait un achalandage conservateur de 250 000 visiteurs. «Au mois d’août, on en avait déjà 200 000 et l’objectif a été dépassé à la fin du mois», souligne Agnès Dufour, porte-parole du Musée.

Étirer l’élastique

Mme Dufour avoue que l’établissement aurait bien aimé garder Hergé à Québec un peu plus longtemps, mais que c’était difficilement possible. «La majorité des pièces exposées sont des crayonnés qui sont fragiles à la lumière. Il aurait fallu toute une équipe du Musée Hergé pour les changer après tout ce temps. En la gardant jusqu’au 3 décembre, nous avons vraiment étiré l’élastique au maximum», indique-t-elle, ajoutant que l’exposition prendra la route du Danemark où elle sera adaptée à la réalité locale pour le mois d’avril.

L’exposition Fascinantes Momies, en 2009, détient la troisième place des expositions les plus populaires du Musée, suivie de Diamants, une exposition présentée en 2001, et de l’exposition sur Rome que le Musée offrait en 2011.

Une autre exposition concernant le célèbre reporter à la houppe, Tintin au Pérou, figure aussi dans le palmarès des «meilleurs vendeurs» du Musée, elle qui a attiré près de 700 000 personnes durant 14 mois en 2006 et 2007.

Statistiques gonflées

Tintin et son créateur ont également contribué à gonfler les statistiques du Musée dans tous les domaines, la fréquentation augmentant de 35 % par rapport à 2016 du 21 juin au 3 décembre. Durant la même période, le nombre d’abonnements au Musée a plus que doublé par rapport à la même période l’an dernier, dépassant le cap des 10 000 personnes.

De plus, les produits dérivés Hergé ont aussi représenté 77,5 % des ventes totales de la Boutique du Musée et même les librairies de Québec ont ressenti l’effet Hergé puisqu’elles ont enregistré une hausse des ventes de produits dérivés Tintin au cours de l’été 2017.