Manif d'art 8: portrait de Jacynthe Carrier

Jacynthe Carrier, née à Lévis en 1982, vit et travaille à Québec
1. À la Manif...
Jacynthe Carrier, en collaboration avec L'Orchestre d'hommes-orchestres (ODHO), signe le projet Parade, présenté au Musée national des beaux-arts du Québec jusqu'au 14 mai. À l'été 2013, elle a invité une trentaine de personnes à s'inventer un personnage et à réaliser une parade silencieuse dans un champ en friche. Les traces de cette performance - une série de portraits photographiques, une vidéo montrant la marche et une autre montrant l'ODHO, ainsi que des objets - ont été mises en scène dans une salle du musée.
2. Sur le thème de la joie
Le thème de la Manif s'intègre de plusieurs manières dans l'oeuvre de l'artiste : «D'abord dans la joie d'être ensemble, la joie de faire de la création en collaboration et la joie de réunir des gens de différents horizons», indique-t-elle. Elle est aussi présente concrètement «dans la couleur, dans l'expression, dans son trop-plein» de Parade, qui a aussi un côté solennel et sérieux. 
3. Sa pratique artistique
Jacynthe Carrier crée des communautés énigmatiques et éphémères et les invite à s'approprier une série de gestes dans des lieux laissés en friche où on sent qu'une présence humaine a modifié le territoire. Dans Parade, les objets trouvés, abandonnés, usés qui font partie du vocabulaire de l'ODHO ont été intégrés. «On en détourne l'usage et ils acquièrent une nouvelle symbolique, ils deviennent porteurs de récits et de sens», note l'artiste.
4. L'art dans le monde d'aujourd'hui
«Pour moi, l'art est un espace de liberté et de résistance, où il y a une très grande liberté d'exister d'autres façons que dans le monde qu'on connaît déjà», explique Jacynthe Carrier. Elle essaie de communiquer cette liberté, ces nouveaux possibles et cette poésie à ceux qui entrent en contact avec ses oeuvres.
5. Une biennale d'art, c'est...
«C'est une occasion de réfléchir à un thème, mais aussi de voir comment plusieurs pratiques actuelles contemporaines qui sont en train de se faire peuvent dialoguer», indique l'artiste, qui souligne aussi  le côté festif et intense de ce grand rassemblement.