L'Opéra Garnier en 2011

L'Opéra Garnier retrouve sa «ceinture de lumière»

Quelque 900 personnes mobilisées pour restaurer les lumières du Palais Garnier : la campagne d'appel aux dons lancée en 2013 par l'Opéra de Paris auprès du public pour la restauration de ses lampadaires, candélabres, cariatides et colonnes s'est achevée mardi et a permis d'amasser 1,8 million d'euro (2,6 millions $CAN), a annoncé l'Opéra.
Au total, 60 éléments de décoration et d'éclairage extérieurs du Palais Garnier, formant une «ceinture de lumière», qui n'avaient pas été restaurés depuis la construction de l'Opéra, en 1875, ont été remis en état.
La première phase des travaux s'était achevée en avril 2014 avec l'inauguration de la Rampe de l'Empereur. La seconde phase des restaurations s'est terminée mardi avec l'inauguration de la façade Est, marquant la fin de la campagne de la «ceinture de lumière».
Particuliers et entreprises pouvaient contribuer aux travaux ou carrément adopter un des 22 lampadaires, 2 candélabres, 22 cariatides, et 14 colonnes (dont 4 pyramidales, 8 rostrales et 2 impériales) qui éclairent l'édifice et le décorent, en finançant l'intégralité de sa restauration.
La campagne est une première pour l'Opéra de Paris, mais de nombreuses institutions font ponctuellement appel au public, tels le jardin des Plantes pour la rénovation de ses bancs en 2009 ou Versailles pour adopter 10 000 arbres après la tempête de 1999.