«La Joconde nue»

Léonard de Vinci aurait participé à la réalisation de «La Joconde nue»

PARIS — Elle a subi une batterie d’analyses scientifiques. Verdict : La Joconde nue conservée au château de Chantilly, au nord de Paris, a bien été réalisée dans l’atelier de Léonard de Vinci «avec la très probable participation du maître» toscan.

«C’est une œuvre de très grande qualité, réalisée par un très grand dessinateur», déclare à l’AFP Mathieu Deldicque, conservateur du patrimoine au Musée Condé à Chantilly.

Cette Joconde nue est un grand dessin au charbon de bois qui représente une femme à la poitrine dénudée, au sourire esquissé, dans la même pose que la célèbre Joconde du Musée du Louvre. D’où son surnom.

Elle représente une sorte de «beauté idéale» universelle, souligne le conservateur.

Les examens au microscope ont notamment permis de mettre en évidence des hachures serrées, orientées du haut à gauche vers le bas à droite, comme les tracent les gauchers. Or Léonard de Vinci (1452-1519) est l’un des gauchers les plus célèbres de l’histoire.

Les mains de Mona Lisa et celles de la Joconde nue sont «complètement superposables», ce qui permet de dire que le dessin a été fait «avec la Joconde en tête», soit après 1503, date à laquelle Léonard de Vinci a commencé à peindre le célébrissime tableau, note le conservateur.