Pastilles et flèches au sol: le Musée de la civilisation est fin prêt et impatient d’accueillir à nouveau les visiteurs dès le 20 juin à 10h.
Pastilles et flèches au sol: le Musée de la civilisation est fin prêt et impatient d’accueillir à nouveau les visiteurs dès le 20 juin à 10h.

Le Musée de la civilisation rouvre officiellement ses portes [VIDÉO] 

Nouvelles bannières extérieures d’un jaune pétillant, pastilles et flèches au sol: le Musée de la civilisation est fin prêt et impatient d’accueillir à nouveau les visiteurs dès le 20 juin à 10h.

Après plus de trois mois sans aucun visiteur, l’équipe du Musée de la civilisation de Québec était très fière d’annoncer sa réouverture officielle : «Nous avons travaillé très fort pour être en mesure d’offrir une expérience complète, riche et agréable, tout en étant sécuritaire. […] C’est la vie qui reprend son cours et nous nous faisons une joie de retrouver nos visiteurs», a lancé d’entrée de jeu Stéphan La Roche, président-directeur général du musée.

Pour découvrir les expositions, les visiteurs devront tout d’abord acheter leur billet horodaté à l’avance sur le site web du musée.

Afin de mieux contrôler les entrées et les sorties, l’équipe du musée a d’ailleurs condamné la grande entrée principale. Les gens entreront maintenant par l’ancienne « entrée des groupes » qui donne elle aussi sur la rue Dalhousie. La sortie se fera à l’arrière du musée, du côté de la rue Saint-Pierre.

Les gens entreront maintenant par l’ancienne « entrée des groupes » qui donne sur la rue Dalhousie.

Avant même d’accéder à l’intérieur, un bénévole expliquera aux visiteurs les mesures sanitaires tout en les invitant à se laver les mains grâce à une distributrice de gel hydroalcoolique. À l’intérieur, ils sont invités à suivre le parcours fléché jusqu’à la nouvelle billetterie où ils pourront présenter leur billet électronique préalablement acheter en ligne. Le tout, sans contact. Le kiosque d’information est ensuite un arrêt obligatoire afin de bien prendre connaissance des mesures et des informations concernant les expositions. Certaines activités, comme le MLab ou la visite guidée Sur les pas de notre histoire, nécessiteront d’ailleurs une inscription au poste d’accueil.

Visiter une exposition à l’envers en se trompant de côté est maintenant chose du passé. En suivant bien les indications au sol, petits et grands pourront visiter le nombre de salles d’exposition qu’ils souhaitent en prenant tout leur temps. Parmi les nouvelles mesures mises en place par le musée, l’installation d’écrans à l’entrée des salles permet notamment d’indiquer aux gens l’affluence à l’intérieur de celles-ci et leur capacité maximale. Une mesure dont est très fier M. La Roche : « Cette mesure est un exemple d’installation qui va rester même après la pandémie. Ça faisait longtemps qu’on souhaitait installer des capteurs à l’entrée de nos salles.»

Diverses mesures ont été prises pour limiter les contacts.

Une programmation 100% québécoise

Parce qu’elle espère accueillir les citoyens de Québec, mais aussi les citoyens des quatre coins de la province, l’équipe du Musée a concocté pour ses visiteurs une programmation qui plonge au cœur de nos racines. La tête dans les nuages, Broue. L’homme des tavernes, C’est notre histoire, Le temps des Québécois et Nom d’une Bobinette! accueilleront les passionnés de culture dès le 20 juin. Histoires de pêche sera quant à elle ouverte au public dès le 26 juin.

L'équipe du Musée a concocté pour ses visiteurs une programmation qui plonge au cœur de nos racines dont <em>Broue. L’homme des tavernes</em>.

Selon M. La Roche, peu de changements ont été effectués à l’intérieur des expositions. Un des grands défis de l’organisation était surtout d’y conserver les nombreux éléments interactifs. En rajoutant des haut-parleurs, des sous-titres et en remplaçant les écrans tactiles par des pédales au sol, M. La Roche et son équipe ont réussi à conserver plus de 70% des éléments interactifs tout en respectant les mesures sanitaires.

Au final, seules les salles Observer et Il était une fois ne pourront rouvrir à court terme puisqu’elles reposaient presque entièrement sur l’interactivité avec les tout petits.

Pour les visiteurs qui possèdent un téléphone intelligent, sachez que le Musée de la civilisation a enrichi l’offre de son application Mon MCQ afin d’offrir du contenu inédit sur les expositions.

Une offre alimentaire bonifiée

Entre deux visites, M. La Roche invite les gens à essayer le Café 47, situé au deuxième étage du musée. Dès le 20 juin, le restaurant pourra accueillir une soixantaine d’invités qui auront l’occasion de déguster un tout nouveau menu estival.

Ceux qui souhaiteront manger à l’extérieur pourront passer par le nouveau comptoir alimentaire mobile qui se tiendra dans l’entrée de l’établissement avant d’aller s’installer sur les terrasses du toit du musée qui seront, elle aussi, ouvertes au public.

Puisque le musée ne pourra pas accueillir autant de visiteurs à un même moment, les heures d’ouverture ont été élargies. Le Musée de la civilisation ouvrira donc dorénavant ses portes du mardi au dimanche de 10h à 18h, à l’exception du jeudi où il fermera à 20h. Afin de donner plus de détails sur les nouvelles mesures sanitaires, un Guide de visite est disponible pour le public sur le site web du musée.