À la réouverture le 21 octobre, le MoMA comptera 3600 mètres carrés d'espace d'exposition supplémentaires, soit un tiers de plus que la surface exploitée jusqu'ici.

Le MoMA de New York va fermer quatre mois pour travaux

NEW YORK — Le Museum of Modern Art de New York va fermer ses portes durant quatre mois de mi-juin à fin octobre, le temps de réaliser la dernière phase de travaux d'agrandissement, selon un communiqué publié mardi.

À la réouverture le 21 octobre, le musée comptera 3600 mètres carrés d'espace d'exposition supplémentaires, soit un tiers de plus que la surface exploitée jusqu'ici (12 500 m2).

Le projet, qui aura coûté 400 millions $ au total, visait non seulement à ajouter des galeries au musée mais aussi à favoriser le dialogue entre les différentes formes d'arts visuels, peinture mais aussi architecture, sculpture, photographie ou design.

Le MoMA disposera également en son sein d'un nouveau lieu, baptisé The Studio, qui accueillera du spectacle vivant et des projections.

Autre ambition : reconnecter l'institution avec sa ville en créant des galeries situées au rez-de-chaussée et accessibles gratuitement, à la différence des autres espaces.

La fermeture temporaire du musée interviendra le 15 juin, date à laquelle s'achèveront toutes les expositions temporaires de printemps, notamment Birth of the World dédiée à l'artiste espagnol Juan Miro.

À sa réouverture, le musée proposera plusieurs nouvelles expositions réalisées en exploitant son fonds d'oeuvres.

Cette rénovation témoigne de la santé insolente du MoMA, entretenue par une série de dons colossaux reçus ces dernières années, notamment l'enveloppe de 100 millions $ confiée par le producteur américain David Geffen en 2016.

Don de 200 millions $ de la famille Rockefeller

La famille Rockefeller a fait don de 200 millions $ au MoMA, a annoncé mardi l'institution, l'une des sommes les plus importantes jamais léguées à un musée.

David Rockefeller, décédé en 2017, avait déjà donné 100 millions $ à l'institution en 2005, ainsi que de nombreux tableaux de maîtres, notamment de Gauguin, Matisse, Picasso ou Cézanne.

En outre, sa famille a déjà versé au musée une partie du produit de la vente historique de la collection de David et Peggy Rockefeller, qui en mai dernier avait atteint 832 millions $ au total.

L'histoire des Rockefeller est intimement liée à celle du MoMA, qui a été créé par la mère de David, Abby, l'épouse de John D. Rockefeller Jr, avec le soutien de deux autres amatrices d'art de la haute société new-yorkaise.

Si elle a donné beaucoup de temps et d'énergie au lancement de ce projet, Abby Rockefeller n'y a, en revanche, quasiment pas contribué financièrement: son mari, qui n'aimait pas la peinture moderne, refusait d'y consacrer une partie de sa fortune.