L’œuvre «Marquis Joseph de Montesquiou-Fezensac» a été réalisée en 1910.

La Suède rend un tableau de Kokoschka confisqué par les nazis

STOCKHOLM — Le musée d’art moderne de Stockholm a déclaré mardi avoir rendu un tableau de l’expressionniste autrichien Oskar Kokoschka, confisqué par les nazis, aux héritiers du collectionneur juif à qui il appartenait.

«C’est avec joie et soulagement que nous voyons ce tableau de Kokoschka revenir à ses propriétaires légitimes», a fait savoir le Moderna Museet, musée d’État de la ville de Stockholm.

Le portrait du Marquis Joseph de Montesquiou-Fezensac (1910), réalisé par Kokoschka, un peintre expressionniste connu pour ses portraits et ses paysages, avait initialement été acquis par Alfred Flechtheim, un célèbre collectionneur et galeriste juif forcé de quitter l’Allemagne nazie en 1933. «La peinture lui a été enlevée car il était juif», est-il précisé dans le communiqué. C’est pourquoi le musée a décidé de l’envoyer aux États-Unis, où vit Michael Hulton, l’héritier de Flechtheim.

Le collectionneur a été dépossédé de sa galerie et de ses œuvres par les nazis en 1933. Son employé, Alex Vomel, les a aidés et a par la suite vendu la peinture de Kokoschka.

Peintre autodidacte du mouvement expressionniste allemand, Kokoschka faisait partie de la liste d’artistes producteurs d’«art dégénéré» selon les nazis. Daniel Birnbaum a déclaré que le portrait du Marquis, esquissé au pinceau par des petites touches de noir, de marron, de gris et de gris-violet, avait soulevé des questions à propos de cas similaires. En 2009, le Moderna Museet avait rendu une autre œuvre à une famille juive.