Expositions

Picasso fait dialoguer passé et modernité à Athènes

ATHÈNES — Soixante-huit céramiques et dessins de Picasso mis en parallèle avec 67 oeuvres de l’Antiquité sont exposés pour la première fois à Athènes au Musée cycladique dans une exposition qui ouvre ses portes au public jeudi.

Intitulée Picasso et l’Antiquité. Ligne et argile, les céramiques et dessins du célèbre artiste «dialoguent avec les oeuvres antiques», a annoncé mercredi la direction du musée situé dans le centre de la capitale grecque.

«Qui peut nier encore que l’art grec antique est bien vivant?» a lancé lors d’une conférence de presse Sandra Marinopoulou, présidente du musée qui, depuis quelques années, organise une série d’expositions démontrant l’influence antique sur les peintres et sculpteurs contemporains.

La plasticienne franco-américaine Louise Bourgeois, le Grec Jannis Kounellis, le chinois Ai Weiwei ou l’Américain George Condo avaient été mis précédemment à l’honneur.

«L’art des Grecs, des Égyptiens, ou des grands peintres qui ont vécu à d’autres époques n’est pas un art du passé; peut-être même est-il plus vivant aujourd’hui qu’il n’a jamais été» avait déclaré dans le passé Pablo Picasso lors d’un entretien, cité dans le communiqué du musée.

Lors des années passées à Paris, l’amitié de l’artiste espagnol avec les éditeurs d’origine grecque Albert Skira, Tériade et Christian Zervos avait joué un rôle dans sa passion pour la mythologie et l’art antique.

+

Expositions

Maéva Bochin: de la Nouvelle-Calédonie à l’île d’Orléans

Maéva Bochin n’a pas froid aux yeux. L’artiste calédonienne termine cinq mois de résidence sur l’île d’Orléans et y présente deux expositions : une de photographie de land art et une autre en commun avec Cathy Lachance.

Maéva Bochin s’est installée sur l’île d’Orléans avec femme et enfant, bien décidée à voir où l’immersion dans l’hiver et la culture québécoise la mènerait. «Je suis devenue une pro de la babiche!» constate-t-elle. Continuant un travail de land art baptisé Coco Nature et amorcé il y a cinq ans en Nouvelle-Calédonie, l’artiste a placé un peu partout sur l’île une clé rouge, fait de demie-noix de coco, puis l’a photographiée dans le paysage. Chez elle, la démarche visait à dénoncer toutes les clôtures et mesures de sécurité qui interdisent l’accès à des parties de son île. Au Québec, plusieurs propriétaires se sont surtout montrés curieux en la voyant disposer ce qu’ils croyaient être des pommes sur la neige blanche.

Expositions

Biennale du lin de Portneuf: d'humour et de finesse

Si le lin permet de tisser, broder, filer et de fabriquer du papier, il peut aussi engendrer des œuvres ludiques et loufoques. La Biennale du lin de Portneuf propose tout l’été de se laisser charmer, happer et amuser par des œuvres d’artistes venus d’Amérique du Nord et d’Europe.

La palme de l’originalité revient à Gabrielle Boucher, dont l’œuvre Remue-ménage s’active lorsqu’un visiteur arrive en haut de l’escalier en coude du presbytère de Deschambault. Un extracteur à jus tente de broyer des tiges de lin, des fleurs de lin virevoltent gaiement dans un robot culinaire et de l’eau teintée coule d’une fente à l’autre d’un grille-pain penché en avant… sans qu’aucun des trois appareils ne soit branché.

Expositions

Les passages insolites en expansion dans Saint-Roch [PHOTOS]+[VIDÉO]

Un boulet de briques qui dévale une ruelle, des têtes de clowns géantes, un buste de Louis XIV dans une boule de neige… Pour leur 6e mouture, les Passages insolites débordent du Petit-Champlain et du Vieux-Port et prennent de l’expansion dans Saint-Roch, avec des œuvres surprenantes, intrigantes, voire vaguement inquiétantes.

Les promeneurs pourront s’amuser avec l’histoire dans l’arcade «repliable» imaginée par le Consortium 19, dans le parc Petit-Champlain. Wolfe, Montcalm, Olivier Le Jeune, l’espionne Mademoiselle Baboche et d’autres personnages historiques s’affrontent en version pixelisée dans une réinterprétation du jeu Street Fighter. Une machine à boules permet de faire une course en canots, une machine à toutous permet d’attraper un bout d’édifice disparu alors qu’un jeu d’hockey sur table permet de refaire le but d’Alain Côté. 

Expositions

«Raccord» de Numa Amun: minutieuses apparitions [VIDÉO + PHOTOS]

«Raccord» de Numa Aman regroupe huit œuvres peintes à main levée, religieusement intégrées par l’artiste aux murs du musée au cours des dernières semaines. De loin, elles ont le halo iridescent des œuvres numériques, mais de près, on constate qu’il s’agit d’une succession de formes géométriques tracées avec une extrême minutie.

«J’aurais pu faire ces tableaux-là il y a 2000 ans», explique Numa Amun, qui la technique de mise au carreau, où les lignes et les couleurs se conjuguent pour créer des images optiques. «Au Québec, c’est un travail absolument unique, qui n’a été présenté que trois ou quatre fois dans les dix dernières années», indique le commissaire Jonathan Demers, du Musée d’art contemporain des Laurentides.

Expositions

À la mode de Jean-Claude Poitras au Musée de la civilisation [VIDÉO + PHOTOS]

Les créations de Jean-Claude Poitras savent aussi bien épouser les lignes des corps que leur donner de l’élan et de l’éclat. Les vêtements et les inspirations du célèbre designer de mode québécois sont agencés dans un parcours à son image, élégante, épurée et très humaine, au Musée de la civilisation (MCQ).

En visitant l’exposition mardi, le jour de son 70e anniversaire, Jean-Claude Poitras a été ému par ce bilan «pas nostalgique du tout» de 30 ans de création. «J’ai toujours dit que j’étais plus un homme de style que de tendance, et je crois que l’histoire me le prouve.»

Expositions

Vente aux enchères du revolver de Van Gogh

PARIS — Le revolver de type Lefaucheux que Vincent Van Gogh aurait utilisé pour mettre fin à ses jours le 27 juillet 1890 à Auvers-sur-Oise sera mis aux enchères mercredi à Paris à l’Hôtel Drouot.

C’est la maison AuctionArt —Rémy Le Fur qui mettra sous le marteau cette arme de calibre 7 mm tristement célèbre. Si l’authentification ne sera probablement jamais formellement établie, la provenance est jugée sérieuse. Le revolver est estimé entre 40 000 et 60 000 euros (entre 60 000 $ et 90 000 $).

Après un séjour de deux ans dans le Midi, Vincent Van Gogh s’installe le 20 mai 1890 à Auvers-sur-Oise, sur les conseils de son frère Théo. Le docteur Paul Gachet, ami des peintres impressionnistes, veille alors sur l’artiste néerlandais sujet à de fréquentes crises psychologiques. Van Gogh, qui loue une chambre chez l’aubergiste Arthur Ravoux, est alors au sommet de son art, peignant plus d’une toile par jour.

Le dimanche 27 juillet 1890, le peintre se serait rendu dans un champ proche, aurait soulevé sa chemise et se serait tiré une balle dans la poitrine avec cette arme empruntée à son hôte. Le revolver lui aurait échappé des mains et il se serait évanoui. Il se serait réveillé à la tombée de la nuit, blessé, et aurait pris le chemin de l’auberge. Malgré les soins du docteur Gachet, Vincent Van Gogh meurt après deux jours d’agonie. Il avait 37 ans.

Retrouvée en 1960

L’arme présentée à Drouot a été retrouvée vers 1960 par le cultivateur du champ et remise aux parents de l’actuel propriétaire de l’auberge Ravoux. Très abîmée, elle était suspendue au-dessus du comptoir. Elle a été exposée par le Musée Van Gogh d’Amsterdam en 2016.

Selon Auction Art, l’analyse de l’arme atteste qu’elle est restée enfouie dans le sol durant un laps de temps pouvant coïncider avec l’année 1890. En 2011, des chercheurs américains ont défendu la thèse que Vincent Van Gogh ne se serait pas suicidé, mais aurait été blessé par un tir accidentel de jeunes gens qui jouaient avec une arme.

Comme Picasso, Caravage, Monet ou encore Léonard de Vinci, Van Gogh est l’un de ces peintres connus dans le monde entier, dont toutes les occurrences sont suivies et suscitent de l’intérêt.

Ainsi, l’Atelier des lumières à Paris a choisi de lui consacrer sa deuxième exposition immersive. Des milliers d’images projetées au sol, sur les murs et au plafond, sur 3300 m2 carrés, à l’aide de 140 vidéoprojecteurs, ont popularisé les différentes étapes de ce peintre torturé et génial.

Expositions

Le Louvre ouvre 4 mois à l’avance les réservations pour l’exposition de De Vinci

PARIS — Le musée du Louvre à Paris ouvre mardi, quatre mois à l’avance, les réservations pour l’exposition phare sur Léonard de Vinci programmée à partir de fin octobre pour le 500e anniversaire de la mort du grand peintre de la Renaissance, aucun achat de billets sur place n’étant possible.

«En raison de l’affluence attendue, l’exposition sera accessible uniquement sur réservation d’un créneau horaire pour offrir un meilleur confort de visite. Ce dispositif s’applique à tous les visiteurs, y compris à ceux ayant un accès libre ou gratuit au musée», a indiqué lundi le musée le plus visité au monde.

Expositions

Longtemps reine des enchères, Sotheby's désormais dépassée par Christie's

NEW YORK — Longtemps dominante sur le marché des enchères, prompte à se diversifier et à s'implanter à l'étranger, Sotheby's a été rattrapée ces dernières années par sa grande rivale Christie's dans ce milieu extrêmement concurrentiel.

Créée en 1744 par l'entrepreneur britannique Samuel Baker, Sotheby's s'est longtemps consacrée presque exclusivement aux ventes de livres, avant de se diversifier au tournant du XIXe siècle.

Expositions

Rencontre avec Côté dimanche

On le connaît comme caricaturiste du Soleil, mais André-Philippe Côté est aussi peintre et sa plus récente exposition Envolées se termine dimanche à la Galerie AMF du 1 Côte Dinan à Québec.

Pour l’occasion, l’artiste sera présent pour rencontrer le public dimanche de 13h à 16h. 

Une belle chance d’échanger avec le peintre et de voir ses tableaux mettant en vedette les fonds marins, mais aussi de formidables assemblages de têtes d’oiseaux, de formes, de couleurs et de lumières mènent jusqu’à l’abstraction.