Magalie Lépine-Blondeau (au centre) est nommée pour le meilleur premier rôle féminin : série dramatique dans Plan B, pour le meilleur premier rôle féminin : série dramatique annuelle dans District 31 et pour le meilleur rôle de soutien féminin : comédie dans Boomerang.

District 31 et Fugueuse dominent aux Gémeaux

CHRONIQUE / On vous l’avait dit que ça ferait une différence. Et toute une. Voici que District 31, absente des Gémeaux jusqu’à maintenant, viendra brouiller les cartes au prochain gala. Même que l’œuvre de Luc Dionne domine le tableau avec 12 nominations, à égalité avec Fugueuse, la série-événement de TVA. Le Bye Bye suit avec 11, alors que Lâcher prise et Les pays d’en haut en obtiennent 10.

Seul à l’animation le dimanche 16 septembre prochain à 20h sur ICI Radio-Canada Télé, Jean-Philippe Wauthier ne pourra passer sous silence l’absence de son acolyte des deux dernières années, Éric Salvail. Dans le gala de l’automne dernier, il lui prédisait qu’il ne serait pas là «l’année prochaine», sans se douter que sa blague était prémonitoire. Salvail ne sera pas seulement absent de la scène. Aucune de ses productions n’est en lice, et on le comprend dans les circonstances.

Rappelons que District 31 était exclue d’office parce qu’elle était seule dans la catégorie des quotidiennes. Mais un amendement au règlement lui permet cette année de se classer temporairement avec les dramatiques annuelles Au secours de Béatrice, L’Échappée, Mémoires vives et Unité 9. L’an prochain, elle retournera dans la catégorie des quotidiennes, puisque Clash, aussi produite par Fabienne Larouche, fera son apparition.

District 31 est nommée entre autres pour les textes, la réalisation et la direction photo. Chez les actrices, Julie Perreault de L’Échappée, Céline Bonnier de L’heure bleue, Marie Tifo de O’ et Guylaine Tremblay d’Unité 9 auront à faire face à Magalie Lépine-Blondeau, élue personnalité féminine au Gala Artis. Charlotte Legault (Miss Barbecue) et Cynthia Wu-Maheux sont quant à elles nommées pour leurs rôles de soutien. Du côté masculin, toujours pour District 31, Patrick Labbé et Vincent-Guillaume Otis affronteront Pier-Luc Funk et Stéphane Gagnon de Mémoires vives, et Guy Nadon de O’. Gildor Roy est quant à lui nommé parmi les rôles de soutien, un choix étrange pour un personnage aussi important dans la série, celui du commandant Chiasson.

La compétition est féroce dans la catégorie meilleure série dramatique, qui contient pas moins de six titres : Blue Moon, Faits divers, Fugueuse, L’imposteur, Olivier et Plan B. Magalie Lépine-Blondeau est aussi en nomination pour cette dernière série, contre Karine Vanasse de Blue Moon, Ludivine Reding de Fugueuse, Mylène St-Sauveur d’Hubert et Fanny et Laurence Leboeuf de Marche à l’ombre. Chez les acteurs, pas de Thomas Beaudoin d’Hubert et Fanny, mais Éric Bruneau de Blue Moon, Fabien Cloutier de Faits divers, Marc-André Grondin de L’imposteur, Alexandre Goyette du Siège et Vincent Leclerc des Pays d’en haut.

S’affrontent pour le Gémeaux de la meilleure comédie : Boomerang, Lâcher prise, Les pêcheurs, Les Simone, Trop, mais pas En tout cas, la nouveauté de TVA. Anne-Élisabeth Bossé est toutefois nommée pour cette comédie aux côtés de Catherine-Anne Toupin de Boomerang, Sophie Cadieux de Lâcher prise, et le duo de Trop, Évelyne Brochu et Virginie Fortin. Parmi les hommes, les nommés sont Antoine Bertrand de Boomerang, Mani Soleymanlou d’En famille, Patrick Guérard de King Lionel (une série de TFO), Martin Petit des Pêcheurs et Éric Bruneau de Trop.

Parmi les choix qui font sourciller, Claude Legault est nommé dans la catégorie des rôles de soutien pour son personnage dans Fugueuse, tout comme Sylvie Léonard pour Lâcher prise. L’Académie a décidément une bien drôle de définition d’un rôle de soutien. Faits divers ne voit que deux de ses acteurs nommés, mais pas Marie-Ève Beaulieu, l’avocate au congélo, qui l’aurait pourtant mérité. Et là où je ne comprends plus rien, c’est pour l’excellente série Ruptures, qui ne récolte qu’une toute petite nomination, pour David Savard dans un rôle de soutien. Rien pour Mélissa Désormeaux-Poulin, Isabel Richer, ni pour les textes? Objection, votre honneur!

Québec sur demande remplace En supplémentaire

L’émission En supplémentaire, qui était diffusée depuis sept étés sur ICI Radio-Canada Télé à Québec, fera place à un nouveau magazine quotidien sur ce qui se passe dans la capitale et sa région durant la belle saison, dès le lundi 25 juin à 18h30, en rediffusion à 23h05. Coanimé par Maxime Denis et Sandra Lalancette, Québec sur demande compte sur une solide équipe de collaborateurs, dont le skieur acrobatique Philippe Marquis, la journaliste culinaire Allison Van Rassel, la journaliste vinicole Karyne Duplessis-Piché, l’historien Samuel Venière, Marie-Audrey Houle, Charles D’Amboise, Maxime Corneau et Martine Côté. 

Dans ce rendez-vous télé, Web et médias sociaux, qu’on annonce beaucoup plus éclaté, on pourra voir des personnalités dans des situations plutôt inhabituelles, comme le chef d’antenne Bruno Savard jouant au mini-putt et l’animateur Claude Bernatchez, «callant» le bingo. Maxime Denis, qu’on peut entendre à la radio et voir au Téléjournal Québec, avait brièvement remplacé Claudia Genel l’été dernier à En supplémentaire. Quant à Sandra Lalancette, elle est recherchiste et chroniqueuse à Radio-Canada Québec depuis 2005.