Deux parcours musicaux dans le Vieux-Québec pour le Printemps de la musique

À sa troisième présentation, le Printemps de la musique prend du galon. Jusqu’ici présenté dans les bibliothèques, le rendez-vous investira des lieux patrimoniaux de la ville de Québec avec deux parcours déambulatoires au fil desquels le public pourra naviguer dans quelque 35 prestations musicales.

Organisé cette année pendant la longue fin de semaine de la fête des Patriotes, le Printemps de la musique mettra en vitrine 11 lieux du Vieux-Québec et est le fruit des efforts d’une vingtaine d’organismes musicaux et patrimoniaux. Entre le trad et le classique, les rythmes du monde et la musique actuelle, les spectateurs seront invités du 18 au 20 mai à déambuler d’un mini-concert (une vingtaine de minutes, nous dit-on) à l’autre, un peu comme plusieurs ont pris l’habitude de le faire pendant le Carrefour international de théâtre et sa populaire activité Où tu vas quand tu dors en marchant…? L’objectif: «Favoriser la découverte de la musique de concert et mettre en valeur la richesse de notre patrimoine bâti», a résumé mardi Geneviève Pelletier, conseillère en développement culturel au Conseil de la culture, qui chapeaute l’événement. 

Deux parcours différents ont été élaborés par les organisateurs. Le samedi après-midi, les mélomanes pourront ainsi aller à la rencontre des Violons du Roy à la salle de réception de l’école des Ursulines, entendre le Chœur Les Rhapsodes au Château Frontenac ou danser le tango à la Chalmers-Wesley United Church. 

Le lendemain, les musiques nouvelles d’E27 résonneront sur la Chaussée des Écossais, la Musique de chambre à Sainte-Pétronille investira la Maison de la littérature et l’Orchestre symphonique de Québec (OSQ) se produira à l’église St.Andrew, notamment. 

Comme chaque organisme offre plusieurs courtes prestations, les spectateurs auront le loisir de choisir leur menu musical. Chaque mini-concert sera précédé d’une présentation des lieux et du répertoire qui sera interprété. 

Spectacles complets en soirée

Et au-delà de ces vitrines, des spectacles complets seront également présentés gratuitement en soirée. Le 18 mai, une soirée de danse traditionnelle aura lieu sous les bons soins du calleur Jean-François Berthiaume à la Chapelle du Musée de l’Amérique francophone. 

L’OSQ se produira dans la même enceinte le lendemain, tandis que l’Ensemble Anonymus viendra y clore les célébrations le dimanche après-midi. Détails et programmation complète au printempsdelamusique.ca