Des spectacles en direct de votre voiture

Geneviève Bouchard
Geneviève Bouchard
Le Soleil
Après les concerts «apportez votre chaise», voilà que la COVID-19 donne lieu au concept scénique «apportez votre char». Dès le 19 juin, une série de 100 spectacles se tiendront en mode ciné-parc dans cinq villes du Québec. Marc Dupré, France D’Amour, Bleu Jeans Bleu, 2Frères, The Lost Fingers et Marc Hervieux font partie des artistes qui se prêteront au jeu.

Des musiciens sur une scène entourés d’écrans géants, les spectateurs dans leur voiture appréciant la musique jouée en direct grâce à leur radio. Voilà en somme ce que propose la série Musiparc, qui se déploiera jusqu’au 19 juillet à la Baie de Beauport à Québec et dans d’anciens ciné-parcs de Bromont, de Gatineau, de Mercier et de Mirabel.

Kaïn, Guylaine Tanguay, Dany Bédar, Ludovick Bourgeois, Brigitte Boisjoli, Laurence Jalbert et Geneviève Jodoin ont aussi confirmé leur participation à cette série de spectacles à l’heure de la distanciation. 

France D'Amour lors du spectacle de la Fête nationale sur les plaines d'Abraham en 2019.

«Un uppercut à la COVID»

Si elle n’aurait jamais pensé de sa vie chanter dans un ciné-parc, France D’Amour raconte avoir crié dans sa cuisine quand elle a reçu l’invitation. «C’était comme un uppercut à la COVID. Tiens-toi. Je vais jouer pareil!» rigole celle qui s’attend de vivre une expérience «inusitée» en se produisant devant des rangées de voitures plutôt qu’une foule qu’elle peut regarder les yeux dans les yeux.

«Mais la musique, c’est tellement enivrant, c’est tellement réconfortant, précise-t-elle. Il y a une dimension d’espace et de grandiose quand on va voir un spectacle. Ça fait partie du côté sensoriel d’aller voir un spectacle. Mais je pense qu’il va y avoir une nouvelle chose qui va s’ajouter et c’est l’aspect intime. On va être dans la voiture avec la personne à travers les ondes radio. Ça ne sera pas aussi fort qu’un gros système de son. Il va falloir chuchoter des choses. Mais il va aussi y avoir cette tonne de brique de son et d’énergie. Il va y avoir un équilibre entre ces deux choses-là.»

Quant à l’aspect visuel de la rencontre, France D’Amour a la conviction qu’il sera bien servi par les installations. «Les gens vont bien voir, assure-t-elle. Les écrans vont être assez gros. Je pense que la joie qui va exulter de nos visages et de nos corps va passer à travers les windshields

Consignes

Jusqu’à 350 voitures — stationnées à deux mètres les unes des autres — par soir pourront assister aux différentes prestations de Musiparc. Les spectateurs devront impérativement se présenter en auto — aucun piéton ou cycliste ne sera admis — et devront aussi vivre sous le même toit. La consommation d’alcool ou de drogue sera interdite partout sur les sites.

Et si les règlements stipulent que les phares des voitures devront être éteints en tout temps et qu’il sera interdit de klaxonner à moins que les artistes ne le réclament, France d’Amour ne compte certainement pas confiner ses fans au silence.

«J’espère! lance-t-elle. Il faut laisser le public communiquer. Je parle pour moi, mais dans un spectacle de musique, il n’y a pas de quatrième mur. Je ne suis pas là pour que les gens me regardent. Je suis là pour échanger.»

Les billets pour la série Musiparc, à partir de 74,50 $ par véhicule, seront mis en vente vendredi dès 10 h.

Détails et réservations au musiparc.com