Des mots et une photo; expérience poétique dans le Poématon

On connaît les photomatons, ces cabines où l’on se fait tirer le portrait pour quatre trente sous. Le Poématon emprunte l’idée de la photo et y ajoute une ardoise sur laquelle on écrit… des mots, des idées, des pensées. L’équipe de la Fabrique culturelle a rencontré celle qui pense à ce concept depuis des années, Isabelle Forest. Le festival littéraire Québec en toutes lettres propose cette expérience poétique des plus originales à la Maison de la littérature, jusqu’au 27 octobre.

Lien pour visionner la capsule dans l'application mobile: ici