«Mythe» de Mykalle Bielinski

Des machines et du sacré pour le 20e Mois multi

Pour sa 20e mouture, le Mois multi aura trois commissaires plutôt qu’un, un volet jeunesse et se déroulera sous le thème Résistances et ravissements.

Un vent de renouveau souffle sur le festival d’art multidisciplinaire et d’électronique de Québec, qui se déroule tout le mois de février, principalement dans la coopérative Méduse.

Les commissaires Emile Beauchemin (spectacles et performances), Jeanne  Couture (installations) et Laurence P.Lafaille (jeunesse) ont dévoilé trois spectacles et deux installations mercredi soir. 

Lors d’une résidence chez Recto Verso (organisateur du festival) cet automne, les artistes de Québec Fred Lebrasseur, Pascale LeBlanc Lavigne et Mathieu Fecteau ont créé le projet Infiltrations. Leurs machines bricolées aux mécanismes élémentaires seront placées dans les aires de circulation et certains bureaux de Méduse et diffuseront des compositions inusitées dès le 24 janvier.

«Éolienne» (qui servira à l’installation «Infiltrations»)

Après avoir présenté l’enveloppant et mystique Gloria en 2016, Mykalle Bielinski signera Mythe (7 et 8 février), un spectacle-performance où une série de chants, de poèmes scandés et de prière sur la perspective de la mort seront portés par un chœur de six femmes.

La littérature, bien présente l’an dernier, aura encore une place au Mois multi. Simon Dumas et Nicole Brossard présenteront Le désert mauve, une adaptation scénique du roman du même nom paru à L’Hexagone en 1993. Cette production de Rhizome est à la jonction de la conférence, du théâtre et du cinéma.

Pour le jeune public, le Français Julien Mellano du collectif AÏE AÏE AÏE proposera Ersatz, un solo sans parole où il incarne un personnage mi-homme mi-machine. Une installation de son compatriote Barthélemy Antoine-Loeff, un phénomène hypnotique et lumineux, sur la fragilité de l’environnement, sera présenté dès le 16 février dans l’espace Américain de VU.

Deux co-présentations ont aussi été annoncées, soit Mile(s)tones, autour de l’œuvre de Miles Davis, aux Gros Becs, et La porte-du non-retour, un déambulatoire théâtral et photographique de Philippe Ducros, au Périscope du 5 au 11 février.

Les billets pour les spectacles dévoilés seront en vente le 28 novembre dès 19h.

Le dévoilement complet de la programmation du Mois multi, qui se tiendra du 24 janvier au 3 mars, se fera le mercredi 9 janvier.

«Mile(s)tones»