Chris Cornell en spectacle à Los Angeles

Décès par pendaison du rockeur Chris Cornell

Chris Cornell, un des chanteurs emblématiques du rock grunge dont le registre très étendu de la voix masquait de difficiles combats contre la drogue et la dépression, est mort mercredi soir dans un apparent suicide, a indiqué la police jeudi.
Âgé de 52 ans, pionnier du grunge dans les années 1990 avec son groupe Soundgarden, Chris Cornell est mort après un concert au Fox Theater de Detroit, dernière étape d'une tournée américaine de Soundgarden qui s'était reformé en 2010.
Alertés par la famille, les secours l'ont découvert inconscient dans sa chambre d'hôtel, et la police de la ville «enquête sur un possible suicide», a déclaré l'agent Jennifer Moreno. Un bandeau a été retrouvé autour de son cou, a rapporté le journal local Detroit Free Press.
La femme du chanteur, Vicky Karayiannis Cornell, et le reste de la famille «sont choqués d'avoir appris son décès soudain et inattendu et ils travaillent en collaboration avec le médecin légiste pour [en] déterminer la cause», a rapporté son représentant, Brian Bumbery, dans un communiqué.
Performances vocales 
Chris Cornell, qui a reçu peu de formation musicale, possédait une voix à la tessiture particulièrement étendue, sur près de quatre octaves, du baryton proche de la basse jusqu'au ténor haut perché.
Chris Cornell et sa famille à New York, le 18 avril dernier
Avec ses cheveux longs bouclés et souvent le torse nu, il avait signé l'un de ses plus gros tubes avec le titre Black Hole Sun en 1994.
Il avait cofondé en 1984 Soundgarden, l'une des quatre formations phares du mouvement grunge avec Nirvana, Alice in Chains et Pearl Jam. Le groupe s'était séparé en 1997.
Sa mort clôt un chapitre du genre, hérité du punk rock avec une sombre introspection. Le chanteur de Nirvana Kurt Cobain s'est suicidé en 1994 et le chanteur de Stone Temple Pilots, Scott Weiland, est mort d'une overdose en tournée en 2015.
La légende de la pop Elton John s'est dit «choqué et attristé» par sa mort, saluant un «grand chanteur et auteur, et un homme particulièrement charmant». Pour le guitariste de Led Zeppelin, Jimmy Page, Cornell était «incroyablement doué. Incroyablement jeune. Il va incroyablement nous manquer».
Drogue et dépression
Soundgarden possédait l'un des sons les plus lourds du grunge, même si Cornell citait souvent les Beatles, qu'il écoutait quand il était enfant et qui furent sa plus grosse influence.
Cornell était natif de Seattle, berceau du grunge, musique inspirée par le nihilisme du punk et le heavy métal. C'est au sommet de la popularité du genre, entre 1991 et 1994, que Soundgarden avait décroché la première place des classements d'albums aux États-Unis avec l'oppressant Superunknown.
Le chanteur a lutté toute sa vie contre la dépression et la drogue, appelant même un jour un magazine de musique métal depuis une clinique de désintoxication pour dire qu'il annulait une tournée.
En 1994, il confie au magazine Rolling Stone qu'il se drogue quotidiennement depuis l'âge de 13 ans. Il n'a jamais terminé son lycée et confiait n'avoir parlé quasiment à personne pendant deux ans quand il était adolescent.
Il trouve son exutoire dans la musique, d'abord comme batteur puis comme chanteur et guitariste aux côtés de Kim Thayil et du bassiste Hiro Yamamoto, avec qui il forme Soundgarden.
Ses chansons comme Fell on Black Days et The Day I Tried to Live illustrent la noirceur du chanteur.
Énergie créative
Après avoir participé au groupe Temple of the Dog, Chris Cornell a fondé au début des années 2000 avec trois anciens de Rage Against The Machine le groupe de rock Audioslave.
Au milieu des années 2000, il entame, dégrisé, une décennie marquée par une résurgence de son énergie créative. Soundgarden se reforme et il sort plusieurs albums solo.
Il écrit notamment en 2006 You Know My Name, principale chanson du film de James Bond Casino Royale.
Le guitariste du groupe Aerosmith, Joe Perry a salué sur Twitter «un grand talent pour le monde, ses amis et sa famille».
«Célébrons le génie de Chris Cornell», a tweeté Rage Against the Machine.
Il laisse trois enfants, dont deux avec sa seconde femme Vicky Karayiannis, agente musicale d'origine grecque rencontrée à Paris.
***
Deux concerts à Québec
Le public de Québec aura eu la chance de voir Chris Cornell à l'oeuvre à deux reprises, avec Soundgarden. La première visite de la troupe de Seattle remonte au 7 juillet 1996. À cette époque, le quatuor était l'une des deux têtes d'affiche, avec Metallica, du festival itinérant Lollapaloza, qui s'était arrêté à l'Hippodrome. Cornell et ses complices ont remis ça le 12 juillet 2014 sur les plaines d'Abraham, dans le cadre du Festival d'été. Cette nouvelle tournée concordait avec les 20 ans de l'album Superunknown, et avait donc fait la part belle aux classiques du groupe. Le concert, très couru, avait été fort apprécié, Cornell et ses complices apparaissant en grande forme. Le collègue Ian Bussières, qui était sur les lieux, rapportait que le chanteur avait pris soin de filmer la foule et avait qualifié Québec d'endroit magique, car il n'avait «jamais vu autant de piscines en un même endroit ailleurs dans le monde»!