Quelques personnes ont été évacuées.

Début de soirée mouvementé pour l'ÉlectroFEQ

La soirée électronique du 50e Festival d'été de Québec a commencé par une prestation endiablée d'A Tribe Called Red et de nombreuses évacuations. Comme d'habitude lors de ce genre d'événement, la pression à l'avant-scène a précipité des festivaliers sur les clôtures métalliques.
La sécurité a sorti du moshpit plusieurs jeunes, en majorité des filles à peine entrées dans l'adolescence. Au moins deux d'entre elles sont reparties sur une civière. Certains, par contre, se précipitaient vers la sortie de côté pour retourner se joindre à la foule qui couvre le parterre. La sécurité a distribué de nombreuses bouteilles d'eau aux festivaliers. Pour l'instant, la foule est toujours aussi survoltée.
Tout au long de la soirée, pendant les prestations de DVBBS et du rappeur Fetty Wap, les agents de sécurité postés entre les barrières et la scène ont extirpé des jeunes exténués ou blessés. Peu de cas apparents d'intoxication, mais beaucoup de contusions. La salle des premiers soins, située sur le côté de la scène, n'a pas désempli.Le volume de sorties serait plus élevé que les précédentes soirées électro tenues sur les Plaines. Mais ça demeure très subjectif.