Lors du passage du Soleil, dimanche en début d’après-midi, déjà près de 4000 personnes avaient franchi les portes du Musée de la civilisation.

De nouveaux clients aux musées grâce à la gratuité du dimanche

La gratuité des musées le premier dimanche de chaque mois attire les visiteurs, dont de nombreuses familles qui n’ont pas toujours les moyens d’incorporer à leur budget une activité culturelle au musée.

Pas toujours facile quand on a des enfants de se rendre au musée pour voir une exposition. Le prix est souvent rébarbatif par rapport au temps qu’une famille va pouvoir passer dans les salles d’exposition. 

«Avec les enfants, on ne sait jamais si on va être là 2 heures ou 30 minutes. Ça rend la culture plus accessible, et nous incite à choisir cette activité plutôt qu’une autre», ont souligné Alex Guillemette et Lorraine Chrétien, parents de deux jeunes enfants. 

Lors du passage du Soleil, dimanche en début d’après-midi, déjà près de 4000 personnes avaient franchi les portes du Musée de la civilisation. Il y a deux semaines, le musée avait accueilli 2370 personnes alors que la journée était payante.

«Il y a un impact important pour le musée, on a beaucoup de touristes et de familles. On doit doubler notre personnel», a expliqué Christine St-Pierre, régisseuse et coordonnatrice au Musée de la civilisation.

Pour Yann-Steven Cadic et Marie-Laure Louis, dont c’était la première visite au Musée de la civilisation pour voir les expositions, découvrir le musée gratuitement est un plus avant de décider de payer pour d’autres expositions ou acheter un abonnement. «On découvre les lieux, on apprend des choses, et on ne regrette pas d’avoir payé si jamais l’exposition ne nous plaît pas. Ça donne le goût de revenir et de payer quand une exposition nous intéresse», ont-ils mentionné.  

Un manque de visibilité 

Si parmi les visiteurs, beaucoup étaient au courant de la gratuité et sont venus pour en profiter, d’autres avaient planifié leur visite et ils ont eu l’agréable surprise d’apprendre que c’était gratuit.  

«Ma visite était planifiée, mais je ne savais pas que c’était gratuit. Ça peut pousser les gens à aller au musée», a confié Maryse Bergevin.

Même chose pour Koffi Assigbé et Pao Amevor, parents de trois enfants. «On vient de Montréal, on est en vacances à Québec, on avait décidé avec les enfants de venir au musée pour une activité culturelle. On ne savait pas que c’était gratuit. C’est une bonne idée surtout quand on a une famille.» 

Il s’agit du troisième dimanche gratuit après ceux du 3 juin et du 1er juillet. Pour connaître les dates des dimanches gratuits et les musées participants, rendez-vous sur la page Facebook du ministère de la Culture et des Communications ou sur son site Internet.