Corey Hart aux derniers Juno Awards, en mars

Corey Hart en ouverture du Festival d’été

Les gens de Québec auront droit à une double dose de Corey Hart en un peu moins d’un mois. Alors qu’il s’est produit le 6 juin au Centre Vidéotron, l’homme derrière le succès «Sunglasses at Night» sera de retour dans la capitale le 4 juillet afin de lancer le Festival d’été (FEQ) sur les plaines d’Abraham.

Plus de deux mois après le dévoilement de la programmation du rendez-vous musical, le mystère entourant le contenu de la soirée d’ouverture sur la grande scène a finalement été éclairci lundi. Avec une tête d’affiche qui s’est désistée à quelques heures de l’annonce, en avril, le directeur de la programmation du FEQ, Louis Bellavance, reconnaît avoir dû trimer dur pour trouver un remplaçant.

«On avait en tête de couvrir un créneau qu’on avait moins couvert, a-t-il indiqué. On a été sélectif dans notre choix. Le projet Corey Hart est arrivé très tard. Ce n’était pas un possible jusqu’à il y a peu de temps. Quand c’est devenu possible, c’est devenu notre scénario numéro un. On a mis les efforts et le temps pour finaliser non seulement Corey Hart, mais on voulait une soirée complète sous cette thématique un peu nostalgique. On voulait un package pour l’ouverture.»

Placé sous le signe des années 80, le spectacle conviera également les formations britanniques A Flock of Seagulls (dès 19h) et Level 42 (20h).

Alors que la tournée Never Surrender de Corey Hart a fait escale au Centre Vidéotron il y a à peine deux semaines, Louis Bellavance convient qu’une deuxième présence en si peu de temps peut paraître «beaucoup».

«C’est inhabituel, observe-t-il. Par contre, il a eu un succès retentissant à son concert précédent au Centre Vidéotron. Un achalandage extrêmement intéressant qui a peut-être surpris. C’est la même chose qui se passe à Montréal, à Toronto, dans l’ensemble de la tournée canadienne. C’est un succès plus grand qu’anticipé. Ça justifiait de faire un rappel à cette tournée.»

Comme au Centre Vidéotron, la conjointe de Corey Hart, Julie Masse, sera de la partie sur les Plaines. À ceux qui ont vu le spectacle à l’amphithéâtre, Louis Bellavance promet quelques ajouts, notamment «au niveau de la production». «On est en train de plancher sur un certain nombre de choses. Il va y avoir certaines différences. Ceci dit, il y a peut-être 8000 ou 9000 personnes qui ont vu le concert il y a quelques semaines. On aura plus de 100 000 personnes qui vont détenir des laissez-passer et qui n’ont pas vu ce concert-là. On n’est pas du tout inquiet, on sait qu’on va avoir un succès de foule avec ce concert-là.»

Le FEQ aura lieu du 4 au 14 juillet.

+

FINS DE SOIRÉE DIVERSIFIÉES AU MANÈGE MILITAIRE

Avec une offre musicale qui s’arrime à celle de la grande scène des Plaines, les fins de soirée organisées au Manège militaire dans la série After FEQ seront pour le moins diversifiées. En poursuivant dans la vague nostalgie, le groupe The Box accueillera les fans de Corey Hart dès 23h30 le 4 juillet. Saxophoniste du E Street band de Bruce Springsteen, Jake Clemons viendra clore le menu du 6 juillet. Busty and the Bass et Milk & Bone (en DJ set) seront de la partie après Twenty One Pilots le 7 juillet. Les fans de Mariah Carey pourront poursuivre la fête avec Village People le 11 juillet et ceux de Blink-182 et The Offspring auront l’opportunité de finir leur FEQ en mode punk chez Ten Foot Pole le 14 juillet. Détails et programmation complète au www.feq.ca