La mère et la fille, Pat et Marie-Claire Jackson, sont venues tout droit de Winnipeg pour voir Gorillaz en action

«Complètement en amour» avec Gorillaz

«Parce que nous sommes complètement en amour avec Gorillaz.» Pat et Marie-Claire Jackson, mère et fille, ont pris l'avion depuis Winnipeg pour être sur les Plaines samedi à Québec. Pas question de rater l'univers musical infini de Gorillaz. 
«Gorillaz, c'est une fenêtre ouverte sur la musique», tranche la mère, qui gère même un fan blog sur le groupe. Sa fille le fait aussi de son côté. Elles sont littéralement fascinées par le leader de la formation virtuelle, Damon Albarn, qu'elles suivent depuis Blur. «Cet homme est un génie», lance Marie-France, assise près du duo. 
Marie-France alimente quant à elle le blogue Gorillaz North America. Venue de Montréal, elle était aussi du spectacle du 10 juillet à Toronto. Comme ses comparses de Winnipeg, elle suit le groupe depuis des années. «Damon Albarn est un gars hyper talentueux, polyvalent. Quelqu'un qui a tout compris.»
Les trois filles sont arrivées sur les Plaines en fin d'avant-midi samedi. Lors du passage du Soleil vers midi, ils étaient une poignée à avoir jeté l'ancre devant les portes d'entrée. «Une fois que tu as été en avant d'un show de Gorillaz, tu ne peux pas t'imaginer ne pas y être. [Albarn] est électrisant», affirme Marie-France. 
La mère et la fille, elles, en seront à leur première expérience. Le voyage de Winnipeg vers Québec en vaudra assurément la peine, croient-elles, déjà totalement conquises par le groupe.