Le président et fondateur de ComediHa!, Sylvain Parent-Bédard, affirme que son entreprise pourrait à nouveau s’impliquer dans des projets musicaux, mais que ceux-ci doivent aider indirectement à développer la division humour de la compagnie.

ComediHa! met un frein à sa division musicale

Après avoir orchestré de grands concerts, conviant notamment sur les plaines d’Abraham Madonna et Céline Dion, l’agence ComediHa! (anciennement QuébéComm) met un frein à ses ambitions musicales. L’entreprise de Québec, qui souhaite toujours acheter le Groupe Juste pour rire, mise tout sur sa division humour, pour laquelle elle a dressé un plan d’expansion à l’international.

«On va continuer à faire un peu de musique, mais la majorité de notre entreprise, c’est vraiment l’humour et le rire», tranche le président et fondateur de ComediHa!, Sylvain Parent-Bédard. Il y aura bien encore des «opportunités» à saisir. «Mais elles doivent nous aider indirectement à faire notre marque pour développer la division humour, ajoute-t-il. Si ça ne sert pas de levier, que ce soit financièrement ou par le réseautage, par la reconnaissance d’expertise ou le développement d’affaires, on n’y touchera pas.»

Pour le moment, deux projets sont développés sous la bannière Sismyk, lancée en grande pompe en 2013 pour propulser les activités musicales de ComediHa! : la production du spectacle de la Fête nationale sur les plaines d’Abraham et la distribution à l’étranger de la captation du concert Pour une dernière fois d’Angèle Dubeau et La Pietà. 

Juste pour rire toujours dans la mire

Par ailleurs, Sylvain Parent-Bédard a réitéré lundi son intérêt à se porter acquéreur du Groupe Juste pour rire, mis en vente dans la foulée des accusations déposées contre son fondateur et actionnaire majoritaire, Gilbert Rozon. «On est encore intéressé. Et depuis que le processus est entamé, on a manifesté notre intérêt à plusieurs occasions», confirme le patron de ComediHa! 

Alors que la compagnie Québecor, un partenaire de Juste pour rire, a intenté des actions en justice pour se prévaloir d’un droit de première offre, ComediHa! n’a à ce jour «pas eu l’occasion de négocier sérieusement», note Sylvain Parent-Bédard. «S’il y a une occasion, oui on veut la saisir, reprend-il. Ça va nous permettre d’accélérer notre plan stratégique parce que dans la Francophonie, ils sont numéro un. Mais pas à n’importe quel prix et sous n’importe quelle condition. Il faut vraiment faire une analyse sérieuse de cette entreprise.»

Si de nombreux humoristes se sont dissociés de Juste pour rire en créant leur propre festival, le Grand Montréal Comédie Fest, Sylvain Parent-Bédard rappelle que la compagnie montréalaise représente beaucoup plus que son rassemblement estival.

«Un festival, ça dure 10 ou 20 jours dans une année. Une entreprise qui crée du contenu humoristique qui se déploie 365 jours par année et à l’international comme le font ComediHa! et Juste pour rire, c’est une autre chose. Il y a du francophone et de l’anglophone, il y a des séries télévisuelles, il y a des tournées de spectacles au Québec, au Canada, à l’international… C’est deux choses pour moi.»

Juste pour rire n’est d’ailleurs pas la seule compagnie dans la mire de ComediHa!, qui a adopté en septembre un plan détaillant ses projets d’expansion. «Avec le Fonds de solidarité de la FTQ et nos partenaires stratégiques, nous souhaitons faire l’acquisition d’entreprises», confirme M. Parent-Bédard, évoquant sans les nommer trois firmes québécoises, ainsi qu’une de Belgique et une de Suisse, spécialisées dans la production et la gérance d’artistes. 

Selon M. Parent-Bédard, des pourparlers sont également en cours avec une compagnie de Los Angeles pour conclure un partenariat qui mènerait à une collaboration dans la production télévisuelle et de spectacles.

+

Plus de demande pour lol :-)

L’affaire Rozon a semble-t-il eu des répercussions chez ComediHa! et sur sa production phare, l’émission sans dialogue lol :-), diffusée ici à TVA et distribuée dans une centaine de pays. «Depuis que ce scandale-là est arrivé, notre présence et nos occasions dans la Francophonie se décuplent. La demande pour lol :-) [augmente] chez de nombreux télédiffuseurs à l’international qui ont diminué leur commande des Gags et qui se tournent vers nous. C’est une augmentation de demande de 30 % à peu près», estime le président de ComediHa!, Sylvain Parent-Bédard. Rappelons que Juste pour rire produit depuis plusieurs années Les gags, des capsules humoristiques muettes, elles aussi vendues dans une centaine de pays. Quant à l’émission à sketchs lol :-), elle continue de gagner du terrain : elle arrivera sur les écrans «dans un des grands pays du G7 où on n’était pas», se réjouit M. Parent-Bédard, sans élaborer davantage.