Cinéma

La classe de maître cannoise de Xavier Dolan

CANNES — Le séjour de Xavier Dolan au 72e Festival de Cannes a débuté bien avant la projection de Matthias et Maxime, son film en compétition. Le réalisateur québécois était partie prenante d’un moment comme il ne s’en produit que presque exclusivement ici : une discussion à bâtons rompus avec Julianne Moore et Werner Herzog.

Le tout se déroulait devant une très petite salle surchauffée et bondée de journalistes — sur invitation — de l’hôtel Majestic, un établissement cinq étoiles qui sert aussi de quartier général à plusieurs gros joueurs de l’industrie cinématographique. N'y entre pas qui veut : il faut montrer patte blanche à la sécurité (j’y passe rapidement tous les matins pour cueillir les magazines spécialisés quotidiens, comme Hollywood Reporter et Screen).

Cinéma

Les zombies envahissent Cannes

CANNES — Les vedettes ont défilé sur le tapis rouge mardi soir pour l’ouverture de cette 72e édition du Festival de Cannes, mais ce sont plutôt les zombies qui ont envahi les salles de projection avec la présentation de Dead Don’t Die de Jim Jarmusch.

Tristement, cette soirée s’est transformée en hommage à l’immortelle Agnès Varda, décédée récemment, et dont la photo orne la très belle affiche de l’édition 2019. Le gratin réuni dans le Grand Théâtre Lumière a eu droit à des extraits du plus récent documentaire de la regrettée cinéaste, Varda par Agnès, et de Cléo de 5 à 7, présenté en compétition en 1962. La douée Angèle est venue interpréter Sans toi, du même long métrage, un moment bouleversant.

Cinéma

Iñárritu plaide pour les migrants à Cannes

CANNES — C’était l’éléphant dans la salle de conférence de presse lors de la présentation du jury du 72e Festival de Cannes. Surtout avec un président mexicain, Alejandro González Iñárritu. Son nom n’a pas été prononcé, mais le réalisateur de Birdman ne s’est pas gêné pour déclarer à quel point le repli identitaire et la montée du nationalisme, et pas seulement aux États-Unis, sont dangereux. «On sait comment ça s’est fini dans les années 1930.»

À une question sur la volonté sans cesse répétée de la présidence américaine de construire un mur à la frontière avec le Mexique, Iñárritu a commencé par pointer que la composition du jury parlait d’elle-même — quatre femmes et hommes, de sept nationalités différentes.

Cinéma

Keanu Reeves laisse son empreinte dans la matrice de Hollywood

LOS ANGELES — Plus de trente ans après avoir quitté le Canada pour tenter sa chance à Hollywood, l'acteur Keanu Reeves, 54 ans, a laissé mardi ses empreintes dans le ciment du Chinese Theatre, cinéma historique de Los Angeles.

«J'aime les films, j'adore vraiment ça! J'adore les regarder et j'adore les faire», a lancé à cette occasion la vedette, qui a notamment incarné l'insaisissable Neo dans la trilogie Matrice.